La_ferme_des_animauxLa ferme des animaux

de George Orwell

Folio, 150 pages

4,10€

 

Voici l’histoire :


Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Snowball et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement :

« Tout ce qui est sur deux jambes est un ennemi. Tout est ce qui est sur quatre jambes ou possède des ailes est un ami. Aucun animal ne portera de vêtements. Aucun ne dormira dans un lit. Aucun animal ne boira d’alcool. Aucun animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux. »

Le temps passe. La pluie efface les commandements. L’âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer :

« Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d’autres. »

 

Mon avis :


Je n’ai pas apprécié ce livre car j’ai trouvé que ce n’était qu’une fable politique de plus et que l’auteur ne faisait que passer ces visions de la politique actuelle de son époque. Personnellement ce n’est pas du tout pour çà que j’aime lire un livre. L’histoire, au premier abord plutôt intéressante aurait pu être mieux servi plutôt que de resté cantonné en permanence à ce thème politique plus que récurrent. Echec cuisant pour mon premier livre de cet auteur et ne me donne pas vraiment envie de lire 1984 qui me semble dans le même style, trop basé sur la politique.

Ma note : 3/10. Eclair

EtoileEtoileEtoileEtoile