Dead_zoneDead Zone

de Stephen King

Livre de poche, 350 pages

5,50€

 

Voici l’histoire :


Greg Stillson, candidat à la Maison Blanche, est un fou criminel, grand admirateur d’Hitler et d’autres maniaques de l’extermination. Quand il sera élu, ce sera l’Apocalypse. Un seul homme le sait : John Smith, car il est doué d’un étrange pouvoir qui lui attire pas mal d’ennuis, il devine l’avenir. Il n’y a rien de réjouissant à cela. Il peut prévoir les accidents, les catastrophes, les hécatombes. On ne le croit pas, ou alors on le croit trop.

John Smith n’a encore rien de ses prémonitions. Pourtant, le candidat à la présidence des Etats-Unis est un dément. Que fera John Smith pour son pays ?

 

Mon avis :


Etant une fan inconditionnel de Stephen King, j’ai adoré ce livre bien sur d’ailleurs je ne crois pas avoir encore lu un seul de ces livres sans plaisir certains bien sur me plaisent plus que d’autres et Dead Zone est fait en quelque sorte partis.


Je m’explique, Dead Zone est un peu un livre à part dans l’univers de Stephen King car à part le côté vision il n’y a pas vraiment le côté horreur et ténèbre qui le caractérise dans ces autres livres.


Il a voulu placé ce livre plutôt du côté des sentiments et ça lui réussit plutôt bien, je dois dire.


C’est donc l’histoire de John Smith demeurant dans le coma pendant quatre ans suite à un accident de voiture. Quand il sort du coma il se retrouve avec un don, quand il touche certaines personnes il voit des périodes de leur passé ou de leur futur.


La trame du livre parle du candidat à la présidence Greg Stillson mais il ne rencontre Johnny que vers la fin du livre et celui ne se lance à sa poursuite que vers la fin.


En effet, pendant les deux cents premières pages on vit ses aventures, sa guérison, son histoire d’amour avec Sarah, son don de médium, mais elles n’ont encore aucun rapport avec le démoniaque Greg Stillson même si celui apparaît dès le début dans le livre car Stephen King nous montre en quelque sorte le chemin qu’il a pris pour devenir aussi mauvais.


Tout comme il nous raconte aussi une autre petite histoire dans l’histoire, celle d’un tueur en série que Johnny va démasquer grâce à son don.



Un livre qui m’a vraiment plu et que je recommande aux fans comme au moins fan de Stephen King.

Ma note : 8/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile

EtoileEtoileEtoile

EtoileEtoile

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile