Le_livre_des_illusionsLe livre des illusions

de Paul Auster

Actes Sud, 386 pages

21,90€

 

Voici l’histoire :

Après la mort de sa femme et de ses enfants, David Zimmer est anéanti.

Pour tenter d’échapper au désespoir, il se lance à corps perdu dans l’écriture d’un livre consacré à Hector Mann, un virtuose du cinéma muet porté disparu depuis 1929.

 

L’ouvrage publié, David accepte de traduire les « Mémoire d’outre-tombe » de Chateaubriand et s’enferme, au milieu de nulle part, pour affronter l’ampleur de sa tâche. C’est alors qu’une jeune femme ayant pour mission de le conduire auprès d’Hector Mann débarque chez lui et, sous la menace, lui impose un très long voyage.

 

Malgré l’improbabilité de cette histoire, David se laisse entraîner…

 

Racontée par le jeune femme, retrouvée par David et à nouveau perdue, l’histoire de l’extraordinaire et mystérieux Hector Mann est le fil conducteur de ce roman.

 

Mais la puissance narrative de Paul Auster nous entraîne bien au-delà de la magie du cinéma muet et porte ce livre au cœur d’un univers envoûtant où la création artistique semble faire écho aux sentiments amoureux dans ce qu’ils ont de plus éphémère et de plus fragile, où la douleur de la perte et le besoin de filiation se répondent pour remettre en question l’idée même de mémoire.

 

Mon avis :


Je tiens tout d’abord à remercier tout spécialement Julien et Evelyne qui grâce à leurs critiques très élogieuses de Paul Auster m’ont poussé à le lire.

Je dois dire que je suis vraiment tombée sous le charme de la prose de Paul Auster, dès que j’ai lu les premières lignes de ce livre, je me suis laissée entraîner dans l’histoire et je ne l’ai plus lâchée. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et dès que je fermais ce livre, je n’avais de cesse que de le reprendre et de me replonger dans l’univers Auster. Pour en revenir à l’histoire elle-même, l’histoire d’Hector Mann était très intéressante et assez peu singulière surtout qu’au début cet homme est sensé être mort et disparu depuis des années. On suit donc le parcours chaotique de cet acteur de film muet de ces débuts à sa fin et surtout sa vie après sa disparition soudaine. On suit aussi la vie de David Zimmer, professeur et écrivain, dévasté par la mort de sa femme et de ses enfants dans un tragique accident d’avion. Dans cette période de grand malheur, une seule chose et personne a réussi à l’empêcher de sombrer dans une profonde dépression, ce sont les films et le jeu d’acteur d’Hector, et le fait qu’il l’est fait sourire et même rire va bouleverser sa vie pour toujours. Suite à cette découverte, il décide de parcourir le monde pour visionner tous ses films et décide d’en faire un livre. C’est ce livre qui le fait entrer dans un engrenage en quelque sorte diabolique et qui malheureusement ne lui offrira pas forcément la paix et le repos qu’il souhaitait. L’amour et l’espoir vont à nouveaux croisés sa route mais à quel prix ?

J’ai vraiment eu un vrai coup de cœur pour ce livre et pour cet auteur et j’ai vraiment hâte d’en lire d’autres comme « Brooklyn Follies » ou encore « La trilogie New-Yorkaise ».

Ma note : 9/10 coeur

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile