30 avril 2008

Le livre des illusions de Paul Auster

Le livre des illusions de Paul Auster Actes Sud, 386 pages 21,90€   Voici l’histoire : Après la mort de sa femme et de ses enfants, David Zimmer est anéanti. Pour tenter d’échapper au désespoir, il se lance à corps perdu dans l’écriture d’un livre consacré à Hector Mann, un virtuose du cinéma muet porté disparu depuis 1929.   L’ouvrage publié, David accepte de traduire les « Mémoire d’outre-tombe » de Chateaubriand et s’enferme, au milieu de nulle part, pour affronter l’ampleur de sa tâche. C’est alors qu’une jeune... [Lire la suite]
Posté par deliregirl1 à 17:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

25 avril 2008

Les vestiges du jour de Kazuo Ishiguro

Les vestiges du jour de Kazuo Ishiguro 10/18, 266 pages 7,40€   Voici l’histoire : Eté 56. Stevens, un majordome vieillissant, lui-même fils de majordome, a hérité d’une tradition immuable. Insensible aux aléas de l’Histoire, figé dans le temps et uniquement préoccupé de la dignité de sa profession, il est passé à côté de la vie. Son destin basculera-t-il lors de son voyage vers l’Ouest de l’Angleterre pour retrouver Miss Kenton, autrefois gouvernante au château et dont il n’avait jamais compris l’intérêt qu’elle lui... [Lire la suite]
Posté par deliregirl1 à 14:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
23 avril 2008

Alabama Song de Gilles Leroy

Alabama Song de Gilles Leroy Mercure de France, 189 pages 15€ Voici l’histoire : « Les garçons des clubs, les jeunes officiers du mess, je les tiens dans ma main gantée de fil blanc. Je suis Zelda Sayre. La fille du Juge. La future fiancée du futur grand écrivain. Du jour où je l’ai vu, je n’ai plus cessé d’attendre. Et d’endurer, pour lui, avec lui, contre lui. » Montgomery, Alabama, 1918. Quand Zelda, "Belle du Sud", rencontre le lieutenant Scott Fitzgerald, sa vie prend un... [Lire la suite]
Posté par deliregirl1 à 18:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 avril 2008

Prédateurs de Maxime Chattam

Prédateurs de Maxime Chattam Albin Michel, 459 pages 22€ Voici l’histoire : Une guerre sans nom. De jeunes soldats sauvagement mutilés dans des mises en scène effroyables. Mais l’ennemi n’est pas coupable. Pour le lieutenant Frewin, fasciné par le langage du sang, il ne peut s’agir que d’un psychopathe, un monstre de ruse et sadisme, un prédateur cruel et archaïque qui va les décimer un par un… Mon avis : Ce n’est pas pour moi le meilleur Chattam et de loin, peut-être aussi parce qu’il se... [Lire la suite]
Posté par deliregirl1 à 18:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 avril 2008

Lignes de failles de Nancy Huston

Lignes de failles de Nancy Huston Babel, 488 pages 9,50€   Voici l’histoire : Je tiens la main de m’man, sa main est avec moi à New York mais sa tête sillonne encore la planète : sans même nous demander comment on va, elle se met à parler à toute berzingue. Sa voix ne promet rien de bon alors je laisse les mots se produire là-haut, au niveau de la bouche des grandes personnes, pendant que moi je reste près du sol à étudier les milliers de pieds qui courent dans tous les sens. Je pense à ce qui se passerait si une bombe... [Lire la suite]
Posté par deliregirl1 à 11:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 avril 2008

Samantha bonne à rien faire de Sophie Kinsella

Samantha bonne à rien faire de Sophie Kinsella Belfond, 425 pages 18€   Voici l’histoire : Pas de soirées, pas de week-ends, pas de vacances, pas d’amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son boulot d’avocate d’affaires, et pour l’importante promotion dont elle devrait bientôt bénéficier.   Hélas ! Elle commet une grosse boulette. En une journée, elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres.   Désespérée, elle prend le premier train pour la campagne et, sur un... [Lire la suite]
Posté par deliregirl1 à 11:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 avril 2008

Les autres d'Alice Ferney

Les autres d'Alice Ferney Babel, 438 pages 9,50€ Voici l’histoire : Caractère : n.m. Manière habituelle de réagir, propre à chaque personne. Et juste en dessous : Personne susceptibles s’abstenir. Voilà ce qui était écrit en gros sur le couvercle. Ce jeu a reçu une récompense au Festival international des nouveaux jeux de société. Je ne m’arrête pas à ce détail positif, j’imagine le chambardement qu’il peut susciter dans notre groupe. Un jeu de miroir tient nos relations dans le monde des ombres et des reflets.... [Lire la suite]
Posté par deliregirl1 à 18:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 avril 2008

1er à mourir de James Patterson

1er à mourir de James Patterson JC Lattès, 429 pages 20€ Voici l’histoire : A San Francisco, un criminel supprime avec cruauté et sadisme des couples de jeunes mariés durant les premières heures de leur lune de miel. Une jeune inspectrice, Lindsay Boxer, est en charge de l’enquête. Elle est aidée de sa meilleure amie, médecin légiste, d’une journaliste, ainsi que de l’adjointe du procureur, afin d’arrêter l’assassin qui semble insaisissable. Toutes quatre décident de créer le « Women Murder Club » ! Faisant fi... [Lire la suite]
Posté par deliregirl1 à 11:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 avril 2008

La rêveuse d'Ostende d'Eric-Emmanuel Schmitt

La rêveuse d'Ostende d'Eric-Emmanuel Schmitt Albin Michel, 310 pages 20€ Voici l’histoire : Pour guérir d’une rupture sentimentale, un homme se réfugie à Ostende, ville endormie face à la mer du Nord. Sa logeuse, la solitaire Anna Van A., va le surprendre en lui racontant l’étrange histoire de sa vie, où se conjuguent l’amour le plus passionné et un érotisme baroque. Superbe mystificatrice ou femme unique ? Cinq histoires où Eric-Emmanuel Schmitt montre le pouvoir de l’imagination dans nos... [Lire la suite]
Posté par deliregirl1 à 11:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
04 avril 2008

84, Charing Cross Road d'Helene Hanff

84, Charing Cross Road d'Helene Hanff Autrement, 113 pages 12,20€ Voici l’histoire: 3 novembre 1949. « Les livres me sont bien parvenus, le Stevenson est tellement beau qu’il fait honte à mes étagères bricolées avec des caisses à oranges, j’ai Presque peur de manipuler ces pages en vélin crème, lisse et épais. Moi qui ai toujours eu l’habitude du papier trop blanc et des couvertures raides et cartonnées des livres américains, je ne savais pas que toucher un livre pouvait donner autant de joies. […] ... [Lire la suite]
Posté par deliregirl1 à 13:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]