Le_chat_qui_venait_du_cielLe chat qui venait du ciel

d'Hiraide Takashi

Editions Philippe Picquier, 130 pages

6€

 

 

Voici l’histoire :

 

Voici un roman touché par la grâce, celle d'un chat " si petit et si frêle qu'on remarquait tout de suite ses oreilles pointues et mobiles à l'extrême ". Quand un jeune couple emménage un jour dans le pavillon d'une ancienne demeure japonaise, il ne sait pas encore que sa vie va s'en trouver transformée. Car cette demeure est entourée d'un immense et splendide jardin, et au cœur de ce jardin, il y a un chat. Sa beauté et son mystère semblent l'incarnation même de l'âme du jardin, gagné peu à peu par l'abandon, foisonnant d'oiseaux et d'insectes. Tout le charme infini de ce livre tient dans la relation que le couple va tisser avec ce chat qui se fond dans la végétation exubérante pour surgir inopinément, grimpe avec une rapidité fulgurante au sommet des pins gigantesques, frappe à la vitre pour se réconcilier après une brouille. Un charme menacé, car ce qui éveille en nous la beauté et appelle le bonheur est toujours en sursis... Hiraide Takashi, qui est avant tout poète, a insufflé une lumineuse et délicate magie à cette histoire du " chat qui venait du ciel ", son premier roman, largement autobiographique.

 

Mon avis :


Un magnifique petit roman qui exprime l’implication que peuvent avoir les animaux dans notre vie. Un style d’écriture fluide, simple avec une légère note de poésie si cher à la culture japonaise. Je pense qu’il faudra vraiment que je me penche plus sérieusement sur la culture asiatique qui a un style si différent et empli de poésie, de douceur. Un livre un peu court et qui se lit même trop rapidement mais une vrai petite merveille. A découvrir donc.

Ma note : 7/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile