Mal_de_pierresMal de pierres

de Milena Agus

Liana Levi, 123 pages

13€

 

Voici l’histoire :


Au centre, l'héroïne: jeune Sarde étrange "aux longs cheveux noirs et aux yeux immenses". Toujours en décalage, toujours à contretemps, toujours à côté de sa propre vie... A l'arrière-plan, les personnages secondaires, peints avec une touche d'une extraordinaire finesse: le mari, épousé par raison pendant la Seconde Guerre, sensuel taciturne à jamais mal connu; le Rescapé, brève rencontre sur le Continent, à l'empreinte indélébile; le fils, inespéré, et futur pianiste; enfin, la petite-fille, narratrice de cette histoire, la seule qui permettra à l'héroïne de se révéler dans sa vérité. Mais sait-on jamais tout de quelqu'un, aussi proche soit-il... Milena Agus dit de sa famille qu'ils sont " sardes depuis le paléolithique ". Et c'est en Sardaigne que l'auteur de Mal de pierres a résolument choisi de vivre, d'enseigner et de situer son récit. Déjà remarquée par la presse italienne pour son premier roman, Milena Agus confirme ici son exceptionnel talent et sa liberté de ton.


Mon avis :


Un petit livre assez bizarre tout de même que celui-ci. Je n’avais rien lu de cette auteur et ne la connaissait même pas avant ce prêt. J’avoue que malgré sa petite longueur, je l’ai trouvé un long par moment. J’avoue même m’être perdue un peu vers la fin que j’ai trouvée un peu brouillon et confuse. Sinon c’est une belle histoire dans l’ensemble même si le livre ne me marquera pas plus que ça. J’en attendais tout de même un peu mieux. Même du côté des personnages, j’ai trouvé ça vide et creux, les personnages décrit étaient sans relief, sans profondeur même la grand-mère faisait un peu pale figure.

Bref une lecture pas très succulente mais pas horrible non plus.

Ma note : 5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoile