Le_prince_des_mar_esLe prince des marées

de Pat Conroy

Belfond, 588 pages

21,50 €

 

Voici l’histoire :


Tom, Luke et Savannah ont grandi au paradis, dans le sud faulknérien, sur la petite île de Melrose où leur père pêchait et leur mère régnait par sa beauté. Comment survivre à tant de bonheur et de poésie ? Leur enfance éblouie et perdue préfigure les drames inévitables de l'âge adulte. Parce qu'ils refusent de mûrir, de vieillir, leurs rêves d'art, d'exploits, de justice vont se heurter à la brutalité du monde réel. La géniale et tragique Savannah et ses frères affrontent l'amour, la solitude et la peur de vivre avec une ironie désespérée. De leurs blessures inguérissables naissent des fous rires sans fin et une immense tendresse. Entre l'émotion et la vivifiante intelligence, Le Prince des Marées est un de ces livres magiques qui peuvent vous briser le cœur, un de ceux que l'on n'oublie jamais.

 

Mon avis :


Voici un gros coup de cœur pour ce livre. Du début à la fin, j’ai savouré cette lecture. Certaines personnes ont eu du mal à entrer dans l’histoire ce qui m’effrayait un peu mais ce ne fut pas mon cas, dès les premières lignes, je fut emportée par la vie triste, chaotique, destructrice de cette famille, raconté par Tom Wingo, jumeau de Savannah internée dans une asile suite à une de des énièmes tentatives de suicide.

Au fil du livre, on comprend pourquoi et on serait presque tenter de l’imiter si on avait eu la même vie qu’elle. Un père violent, une mère acerbe et dans le déni totale de la réalité, des grands-parents un peu toqués sur les bords. Bref une famille charmante et épanouie.

J’ai aimé les échanges cinglants entre Tom et la psychiatre de Savannah et j’aurai même souhaité qu’il y en plus. J’ai vraiment été conquise du début à la fin.

En plus, je ne connaissais pas du tout pas la prose cet auteur et si tous ces livres sont de cette qualité, il pourrait faire très facilement de mon top ten.

L’avantage de ce livre c’est qu’à la fin, tout est clair, rien ne reste dans l’ombre, tout est confessé ou révélé car je n’aime pas vraiment les questions restant sans réponses et là ce n’est pas le cas.

Le seul défaut que j’ai trouvé à ce livre c’est que je l’ai finis trop vite et que j’aurai aimé passer plus de temps encore dans l’univers de l’auteur et dans la vie aussi dévastatrice et affreuse qu’elle soit de la famille Wingo.

Un conseil ne vous laissait pas rebuter par son côté pavé (à peu près 1 070 pages pour la version poche), vous ne verrez pas les pages défilées ce fut en tout cas le cas pour moi.

Un véritable coup de cœur et je vous le conseille très très fortement.

Ma note : 9/10.coeur

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile