Les_chroniques_des_Feals__l_int_graleLes chroniques des Féals, l'intégrale

de Mathieu Gaborit

Bragelonne, 597 pages

25€

 

Voici l’histoire :


Il est un endroit légendaire, au cœur de l'Empire de Grif', dont on ne parle qu'à voix basse : la Tour Ecarlate. Un donjon de pierre rouge entouré de crainte et de mystère. Cette tour est la demeure des phéniciers. Ces mages, depuis la nuit des temps, gardent un terrible secret qui s'avérera vital dans la guerre qui s'annonce. Januel est l'un d'eux. Il a été choisi pour faire renaître le phénix de l'empereur, afin de sceller l'alliance des royaumes contre leur ennemi surgi du domaine des morts : la Charogne. Mais c'est un drame qui attend le jeune homme et qui le jette sur les routes, seul face à son destin...

 

Mon avis :


Comme la plupart des romans d’heroic fantasy, il leur faut toujours une petite centaine de pages pour réellement lancer l’intrigue et ce livre ne déroge pas à la règle. On entre dans le vif du sujet lorsque le héros tue l’empereur de son royaume. S’en suit le schéma classique du héros qui s’enfuit en étant aidé par des alliés inattendu. Le meilleur ami sombrant dans le mal ect…


Des classiques mais n’en reste pas moins que l’histoire de ce jeune phénicier est très intéressante.

Une histoire d’amour impossible, le poids du monde sur les épaules, des ennemis de toute part. Une lutte sans merci entre le bien et le mal.


Le premier livre part doucement, met les éléments de l’intrigue en place. On fait la connaissance des principaux personnages et on découvre l’univers du livre. Bref un début un peu long mais utile.


Le ton du second livre est tout de suite plus dur, plus sombre, plus adulte. On rentre dans le vif du sujet, la lutte commence réellement avec tout ce que cela implique.


Les personnages deviennent plus profond surtout Januel le héros qui perd sa belle innocence. Cette prise de pouvoir, de responsabilité donne de la force au récit et le côté un peu plus sombre permet une meilleure profondeur.


Le troisième et dernier livre continue sur sa lancée. La fin est somme toute assez inattendue et un peu décevante je dois l’admettre, je m’attendais à un peu mieux. La bataille tant attendue (en tout cas par moi) n’a en fin de compte pas réellement lieu ou du moins pas de le sens où on l’entendrai.


Le livre est bien, il ne souffre pas trop de longueurs inutiles et représente bien l’univers de l’heroic fantasy. Cependant je trouve qu’il lui manque un petit quelque chose pour réellement faire partie de mes lectures préférées du genre. Par contre, je lirai avec plaisir les autres œuvres de cet auteur francophone et inconnu jusqu’à lors par moi.

Ma note : 7/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile