GaminesGamines

de Sylvie Testud

Livre de poche, 250 pages

6€

Voici l’histoire :

A Lyon, rue du Bon-Pasteur, Sybille, la fille cadette, grandit entourée de sa mère, d'origine italienne, et de ses deux soeurs aînées, dans le secret et le non-dit. Tous les membres de la famille s'interdisent de parler de l'absent, le père de Sybille, présent dans tous les esprits.
- Qu’est-ce que tu faisais dans la chambre de Maman ?
- J’ai volé une photo. Une toute petite photo
- Tu lui ressembles tellement, a dit ma sœur
J’ai pris la photo dans ma poche de mon jean. J e me suis assise dessus pendant trente ans.
- La photo est ressortie de ma poche ! J’ai dit à mes sœurs. J’ai vu l’homme de la photo !
- Qui ?
- Celui qui porte le même nom que nous, le même nom que moi. Ce n’est pas une photo, c’est un homme !
J’ai donc un père. Que dois-je faire ? Trente ans que je répond : « Je n’ai pas de père. Je n’ai qu’une photo » Devant les mines compatissantes, je réponds depuis trente ans : « Je n’ai pas de père, mais je m’en fiche, c’est comme ça. »

Mon avis :

N’étant pas réellement une fan ou un inconditionnelle de Testud (je n’ai vu qu’un seul de ces films) c’est sans à priori que j’ai commencé ce livre.

Je tiens tout de suite à le préciser ce n’est pas pour moi le livre du siècle mais pourtant il a été très agréable à lire.

Ce livre ne cherche pas à prouver quoi que ce soit et je doute que Sylvie Testud  est voulue faire l’étalage de ses talents d’écrivain. Non ce livre représente une partie romancée de son enfance et nous raconte l’histoire d’une absence et d’une rencontre.

Elle a voulu nous dire avec ces mots à elle (je pense) que cette absence a fait d’elle et de ces sœurs, les femmes qu’elles sont aujourd’hui.

Aucun satyre larmoyant ou autre sur le fait qu’elle n’a pas eu de père non juste un livre décrivant simplement sa vie sans lui et qui en fin de compte a été plutôt bien réussie.

Certes, il s’agit d’un roman mais je pense que l’on peut affirmer sans trop se tromper qu’une très grande part est autobiographique.

Un style simple, fluide, un ton léger, une lecture agréable mais qui ne marquera pas forcément les esprits plus que ça.

Ma note : 7/10.

EtoileEtoileEtoileEtoile_1