Coeur_d_encreCoeur d'encre

de Cornelia Funke

Gallimard Jeunesse, 622 pages

21€

 

Voici l’histoire :


Meggie, douze ans, vit seule avec son père, Mo.
Comme lui, elle a une passion pour les livres.
Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d'histoires à voix haute ?
Ses livres auraient-ils un secret ? Leurs mots auraient-ils un pouvoir ?
Un soir, un étrange personnage frappe à leur porte. Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure, encore plus folle que celles que racontent les livres. Et leur vie va changer pour toujours. Lire n'a jamais été aussi fascinant - et aussi dangereux. Le premier tome d'une magnifique trilogie fantastique, par l'un des plus célèbres auteurs contemporains pour la jeunesse.


Mon avis :


D’entrer, je dois avouer que je m’attendais à beaucoup mieux de la part de ce livre et je dois dire qu’il n’a pas répondu à mes attentes.


J’avais lu il n’y a pas très longtemps sur un blog une très bonne critique de ce livre et ayant été adapté récemment au cinéma je me suis dis pourquoi ne pas tenter le coup.


Déjà replaçons l’histoire dans son contexte il ne s’agit pas d’un livre pour adulte mais pour ados (d’ailleurs vous pouvez remarquer que j’en lis pas mal en ce moment) et c’est justement la raison pour laquelle je m’attendais à quelque chose de simple de bien, de rapide malgré ces 630 pages mais non l’histoire commence lentement trop lentement et même après les péripéties mettent beaucoup trop de temps à se mettre en place.


Les chapitres pourtant courts et très nombreux se suivent et se ressemblent. Certaines descriptions sont inutiles et n’apportent rien à l’histoire si ce n’est de la lourdeur. Je ne dirais pas qu’il est indigeste car ce serait un mot trop fort mais disons qu’en allégeant certains passages le livre aurait gagné grandement en qualité. Quand en plus on sait que ce n’est que le premier tome je me demande ce que ça donnera dans les suivants.


Heureusement ce livre n’a pas que des défauts et il a même une qualité très appréciable, la place des livres dans l’histoire. Ils font partis plus qu’intégrante de l’histoire et en sont même la cause, j’ai trouvé ça très bien et quel lecteur au monde n’a pas rêvé que ces personnages préférés prennent vie même si ici ils ne s’agit pas des gentils mais des méchants. Les personnages comme Meggie ou encore Elinor font que ce livre ne fut pas pour un total désastre pour moi. Je trouve ça quand même dommage car l’idée de départ était excellente mais le fait qu’on ne la découvre qu’au bout de près de 300 pages ne joue pas vraiment en sa faveur.


La fin rehausse quand même grandement le niveau même si on se doute assez facilement de la manière dont cela va se conclure. De mon point de vue je ne le conseille pas plus que ça mais si vous voulez tenter l’expérience pourquoi pas mais ce sera à vos risques et périls.


Je regarderai l’adaptation par simple curiosité et pour voir s’il a été adapté fidèlement.


PS : Je suis contente car depuis quelque temps j’arrive à faire des critiques un peu plus longues et constructives qu’avant et j’espère que ça aide un peu mieux mes lecteurs à se faire un vrai idée du livre et de ce que j’en ai pensé.

Ma note : 6/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile