Shutter_IslandShutter Island

de Christian de Metter

et Dennis Lehane

Casterman, 128 pages

18€

Voici l’histoire :


Shutter Island est un îlot au large de Boston où un hôpital psychiatrique semblable à une forteresse accueille des pensionnaires atteints de troubles mentaux graves et coupables de crimes abominables. Un matin de septembre 1954, le marshall Teddy Daniels et son équipier Chuck Aule débarquent sur cette île pour enquêter sur l’évasion de Rachel, une patiente internée après avoir noyé ses trois enfants. Dès leur arrivée, les deux policiers perçoivent l’étrange atmosphère de ce lieu clos. Ils comprennent vite que personne ne les aidera dans leur mission et ils se posent plusieurs questions : quel rôle jouent sur l’île les médecins qui dirigent cet hôpital et quelles méthodes expérimentent-ils sur leurs patients ? À quoi sert le phare qui domine l’îlot et dont l’entrée semble inaccessible ? Persuadés que l’évadée a bénéficié de complicités, les deux marshalls vont ruser pour découvrir tout ce qu’on leur cache mais un message codé laissé par Rachel les enfonce davantage en plein mystère. Petit à petit, ce drame fait ressurgir chez Teddy des éléments de son passé : il a connu la douleur de perdre sa femme dans un incendie criminel. Mais lorsque Chuck Aule découvre que le pyromane responsable des malheurs de son collègue se trouve interné sur l’île, il s’interroge sur Teddy : celui-ci est-il venu pour enquêter ou pour se venger ?

 

Mon avis :


Je me méfie toujours des adaptations des livres que cela soit en films, en séries ou en BD. Mais comme je n’ai lu que de bonnes critiques dessus, j’ai décidé de me lancer et de me forger ma propre opinion.

 

Je suis une très grande fan des livres de Dennis Lehane et Shutter Island étant l’un de mes préférés, je me méfiais grandement du résultat que ce livre pouvait donner en BD. Et bien je dois dire que je fus quand même agréablement surprise et que cette BD tient toutes ses promesses et qu’elle est très fidèle au livre et à l’univers de l’auteur.

 

L’histoire, l’ambiance un peu spéciale est très bien retranscrite, la personnalité des personnages et toutes leurs complexités aussi. Les dessins ne sont pas trop mal même si je dois dire que ce n’est pas ce vers quoi je me tournerai de prime abord (je ne le répéterai jamais assez je suis plus manga) mais j’ai quand même fort apprécié la BD dans son ensemble.

 

C’est un moyen comme un autre de découvrir l’auteur et de pourquoi pas pousser les gens à découvrir Shutter Island en livre même si tous les éléments de l’histoire sont donnés dans la BD.

Ma note : 8/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile