La_joueuse_d__checsLa joueuse d'échecs

de Bertina Henrichs

Livre de poche, 155 pages

5€

 

Voici l’histoire :


Dans l’île de Naxos, Eleni est femme de chambre dans un hôtel fréquenté par les touristes. La quarantaine négligée, elle mène une vie bien réglée entre son travail, un mari garagiste épousé à dix-huit ans, deux enfants adolescents et une amie d’enfance. Son seul espace de liberté, ce sont les chambres qu’elle fait chaque matin, les objets qu’elle y remarque, à travers lesquels elle imagine d’autres vies… Un jour, par un geste maladroit, elle renverse une pièce sur un échiquier sur lequel une partie est engagée. Sa vie bascule alors, car, de façon inattendue, elle se prend de passion pour ce jeu au grand dam de sa famille et des habitants de l’île plus qu’interloqués.

 

Mon avis :


Petite lecture plus reposante et calme après la noirceur du Samaritain de Price.

 

J’ai apprécié de suivre Eleni tout au long de son apprentissage et son amour des échecs. Et pourtant rien ne prédestinait cette femme de chambre à y devenir accro et c’est vraiment par le plus grand des hasard qu’elle fit la connaissance de ce jeu.

 

S’en suit alors un long et dur apprentissage des règles, des déplacements et des coups. Au début tout est compliqué et incompréhensible mais au fur et à mesure à force de persévérance, elle finit par battre la machine. Seul ombre au tableau, elle n’a pas d’adversaire valable.

 

Comme on peut s’en douter, son professeur devient un adversaire de choix. Ce dont par contre, elle ne se doutait pas c’est l’hostilité et l’incompréhension avec laquelle les gens de son village aller la juger à cause de sa nouvelle passion.

 

Une lecture agréable même pour les non-initiés aux échecs comme moi. Un livre court et qui entrecoupe très bien entre deux pavés.

Ma note : 7/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile

4282390

PAL 14/134