La_disparition_d_Anastacia_CayneLa disparition d'Anastacia Cayne

de Gregory Galloway

Albin Michel, 362 pages

15€

 

Voici l’histoire :


Il menait une vie plutôt tranquille, ce lycéen très ordinaire, que personne ne remarquait. Jusqu'à ce fameux jour où Anna, une élève nouvellement arrivée, adolescente à la forte personnalité, lui adresse la parole à la bibliothèque et bouleverse ainsi son existence.
Commentaire : Ce livre broché, assez épais, relève à la fois du roman initiatique et du roman d'enquête. Le narrateur, un jeune adolescent - dont on ne connaîtra jamais le nom - découvre une autre façon de vivre avec Anna, une jeune fille énigmatique à l'apparence gothique. La lycéenne, très cultivée, qui aime la poésie du mal-être et la littérature fantastique, va emmener le garçon dans son monde où tout est prétexte au jeu : elle rédige des annonces nécrologiques sur toutes les personnes qu'elle côtoie "pour capter l'essence de la vie d'un être en quelques lignes" ; elle concocte des messages codés... C'est après avoir élaboré tout un scénario qu'elle initie le jeune homme à l'amour physique et, plus tard, à l'alcool car "le monde n'est jamais aussi beau que lorsqu'on est ivre". Et lorsqu'Anna disparaît brutalement, sans explication, elle laisse un vide énorme derrière elle et le narrateur de conclure : "Avant je n'avais rien. Pas de vie, pas d'amis, pas vraiment de famille... puis j'ai découvert la perte... A présent, l'ardoise est effacée et j'ai tout à gagner." Un roman à l'écriture contemporaine, facile à lire, qui évoque, sans fard, ces rencontres qui peuvent bouleverser le cours d'une vie.

 

Mon avis :


Un peu déçue par ce roman. Le résumé nous en promettait plus et au final on se retrouve avec un livre flou, fouillis, bâclé et qui ne nous apporte pas de réelles réponses (ou alors c’est que je suis passée complétement à côté ce qui quand même m’entonnerai beaucoup.)

 

Le début était bien, la découverte du narrateur, de sa vie avant, pendant et après Anna mais le véritable sujet tarde trop à venir, certes je peux comprendre qu’on veuille nous la faire découvrir avant de la faire disparaître mais là ça fait quand même trop de le faire pratiquement à la fin du livre.

 

Beaucoup beaucoup trop de mystères surtout lorsque l’on sait qu’on ne nous apporte pas les réponses que l’on souhaite.

 

Certes le personnage d’Anna est mystérieux à souhait, intéressant, fascinant, bizarre mais que lui arrive-t-il réellement, c’est ce que moi j’aurais vraiment voulu savoir.

 

Peut-être que si des réponses plus claires et précises avaient été apportées le livre aurait été meilleur mais là c’est du gâchis et bien bâclé pour moi.

Ma note : 5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoile