Maximum_Ride_TMaximum Ride T.1: Opération Angel

de James Patterson

Hachette, 574 pages

17€

 

Voici l’histoire :


Nom : Maximum Ride
Age : 14 ans
Domicile : pas d'adresse - maison isolée dans les bois
Parents : inconnus
Fonction : chef de famille (cinq enfants)
Particularité : peut voler
Objectif : échapper aux Erasers et à la mort
Méthode : tous les coups sont permis
But ultime : retrouver Angel

 

Mon avis :


Premier tome intéressant même si j’ai perdu un peu d’intérêt au fil des pages. Le début est bien et puis au fur et à mesure, le roman a perdu de son intensité et de son originalité.

 

A partir du moment où Angel était à nouveau parmi eux, tout à pris, pour ma part, une direction intéressante mais beaucoup moins exploitée que les idées de départ.

 

L’idée n’était pourtant pas mauvaise du tout au contraire, certes certains clichés apparaissent mais ce n’est pas plus gênant que ça. Et puis il faut dire qu’on ne lit pas un livre sur ce genre d’enfants tous les jours.

 

Les personnages sont intéressant, spécialement celui de Max qui même si son nom ne le laisse pas deviner est une fille, aux caractères forts et un chef de famille exemplaire pour sa petite famille. Des personnalités et des dons différents, bonne idée et plutôt bien exploitée même si dans Max et Angel sont quand même les deux personnages les plus mis en avant.

 

Par contre je n’ai pas trouvé les Erasers plus charismatique que ça pour des grands méchants mais bon il faut aussi dire qu’ils ne sont qu’un des maillons de la chaîne, ceux que l’on peut facilement oublier et considérer comme des hommes de mains dispensables.

 

Cependant beaucoup trop d’éléments scénaristiques sont trop convenus et trop évident à deviner. Bon pour le rattraper il faut aussi dire que c’est un livre pour ados donc automatiquement il est beaucoup fouillé que ceux que l’auteur écrit en section thriller.

 

Des bons éléments mais peut-être un peu trop mal ou pas assez exploités. Ceci pourra très être certainement réglé avec les tomes suivants même si pour le moment je n’y suis pas encore sur de les lire.

 

Il était tout de même intéressant de découvrir James Patterson dans un autre genre que le polar.

Ma note : 6/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile