Buffy_contre_les_vampires_TBuffy contre les vampires T.5 : Les prédateurs

de Joss Whedon, Georges Jeanty et Cliff Richards

Fusion Comics, 144 pages

13,95€

Voici l’histoire:

La vie de Buffy vire au cauchemar quand son ex-condisciple devenue vampire, Harmony Kendall, devient la vedette de son propre reality show!
En marge des frasques du showbiz, les tueuses sont victimes d'une véritable chasse aux sorcières alors qu'une nouvelle menace plane. Mais Giles et Faith veillent au grain...

Mon avis :

Josh Whedon, ou comment dénoncer la stupidité des reality shows. Pour une fois je dois dire que j’ai bien aimé l’idée, surtout que l’utilisation du personnage d’Harmony est excellente. Après elle est parfaite pour ce genre de rôle un peu nunuche et sans cervelle.

Après cependant le scénario se gâte un peu et perd un poil de son intérêt, la grande pseudo confrontation de Buffy avec une Tueuse rebelle ne tient pas vraiment ses promesses et reste dans l’ensemble assez fade. Seul l’humour d’Andrew rehausse un peu cette partie.

Le passage avec Faith et Giles est un peu plus intéressant quoi que classique aussi. Un grand méchant et la Tueuse pour tout arranger et sauver la situation. Cependant ce passage permet surtout de voir l’évolution du personnage de Faith qui s’ouvre un peu plus aux autres et montre un peu plus de vulnérabilité et de fragilité qu’auparavant. Ce qui est une excellente chose.

Même si ce tome reste dans l’ensemble moyen, il faut la peine d’être lu, notamment pour l’humour très présent et très caractéristique de la série et surtout quels petits passages qui sont de vrais perles. Je pense notamment aux échanges Andrew/Buffy ou encore Buffy/Dawn qui reste les plus truculents.

Dawn est d’ailleurs et ce depuis le début de la saga, l’un des personnages les plus drôles et le plus fidèle au souvenir que l’on peut avoir d’elle.

Les quelques petites allusions à Veronica Mars m’a bien fait rire aussi et on voit à l’époque combien cette série pouvait être chère au cœur de Joss Whedon.

Un bon tome mais qui pour le moment ne nous en apprend pas vraiment beaucoup sur la grande menace qui reste un peu encore à part et en dehors. Il faudra bien qu’un jour ou l’autre, le grand méchant fasse enfin son apparition.

Ma note : 7/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile