Gokinjo_TGokinjo T.5

d'Ai Yazawa

Delcourt, 180 pages

6,25€

Voici l’histoire :

Ce cinquième volume se déroule de manière un peu étrange. C’est Sanaé, la déléguée de classe de Mikako, qui nous raconte leur quotidien au lycée. Encouragée par l’attitude franche de sa camarade, Sanaé commence elle aussi à réaliser un des rêves qu’elle gardait secret depuis longtemps…

Mon avis :

Bon déjà première petite chose ne vous fier pas vraiment au résumé car Sanaé n’est en fait présente que l’espace d’un chapitre bonus. Mais le gros avantage de cet épisode bonus c’est qu’il est très bien écrit et ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe.

Bon le reste du manga se déroule de façon tout à fait normal et ne comporte aucun autre élément vraiment dissociable des autres tomes. Si ce n’est une légère petite baisse de régime.

Malgré l’apparition du mystérieux extraterrestre scintillant qui veut vraiment le détour, le reste du tome reste plutôt pépère avec la préparation du grand évènement de l’année dans leur école.

Seul la relation Yûsuke/Body-ko apporte son lot de conflits et d’action, le reste se déroule plutôt simplement. Mais attention cela ne veut pas dire qu’il perd de son intérêt, non il est juste un peu moins fort en émotions que les précédents. Mais je ne doute pas que le tome 6 devrait rattraper tout cela.

L’un des passages les plus intéressants et les plus forts étant encore ceux raconter par Sanaé sur la période collège de Mikako, où on apprend notamment combien la jeune femme était seule et peu apprécié par ses camarades de classe.

Pourtant malgré cela, elle va pousser sans le savoir vraiment Sanaé à réaliser son rêve et à dépasser ses limites pour faire ce qu’elle souhaite réellement. En bref, une belle leçon de courage. Et cette petite histoire nous permet aussi de voir qu’en amitié Mikako prendra toujours la défense des autres même si cela implique de la faire passer en dernier.

Un tome plus tranquille, remplis de préparatifs et d’anxiété mais qui remplit la continuité du manga. Car perso au bout de cinq tomes, il est vraiment rare qu’un manga de perde pas un peu de souffle mais comme je le disais le tome 6 devrait rebooster tout ça.

Ma note : 8/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile