Pour_toi_NicolasPour toi Nicolas

de James Patterson

L'Archipel, 260 pages

17,95€

Voici l’histoire :

Editrice, Katie Wilkinson croyait avoir trouvé l'homme idéal en la personne de Matt, dont elle s'apprêtait à publier les poèmes. Mais ce dernier disparaît brusquement, lui laissant pour toute explication un journal intime. Suzanne, une jeune mère, s'y adresse à son enfant, Nicolas. Au fil de sa lecture, Katie découvre que l'homme dont elle est tombée amoureuse n'est autre que le mari de Suzanne, et le père de Nicolas. Matt lui a-t-il menti ? Mène-t-il une double vie ?

Mon avis :

Voici un registre tout à fait différent dans lequel s’illustre James Patterson. Je n’ai lu de lui jusqu’à présent que des thrillers ou des policiers et l’imaginer en auteur de romans d’amours ne me venait pas vraiment à l’esprit.

C’est d’ailleurs pour pouvoir le découvrir dans un autre style que j’ai emprunté ce livre. Ce qui faut déjà savoir c’est que l’histoire est en partie autobiographique. Je pense que c’est d’ailleurs pour ça que ce livre touche un tout petit plus.

L’histoire n’est pas très facile et nous touche d’une certaines manière mais si l’auteur reste quand même assez prude dans ses sentiments. On voit qu’il n’est pas à l’aise dans cet effet de style et il est quand même assez loin du niveau des meilleurs auteurs du genre.

Cependant on s’attache et on tourne les pages rapidement pour savoir ce qu’il en est vraiment et découvrir le fin mot de toute cette histoire.

C’est beau, fort et touchant tout spécialement la fin mais comme je l’ai dit plus haut les sentiments ne sont pas assez développés pour vraiment s’attacher et se mettre à la place des personnages, dommage mais bon il n’est jamais aisé de mettre des mots sur ce qu’on a vécu.

Et puis la douleur a peut-être rendu plus difficile le processus d’écriture et c’est peut-être la manière de James Patterson d’exprimer ce qu’il a ressenti.Un beau livre qui se lit très vite et qui quand même n’est pas si mal que ça malgré tout. Même si je préfère quand même le James Patterson des romans noirs.

Ma note : 6/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile