La_d_clarationLa déclaration : L'histoire d'Anna

de Gemma Malley

Editions Naïve, 365 pages

16€

Voici l’histoire :

Angleterre, 2140. Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hal un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naît des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute. Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?

Mon avis :

A force d’attendre la lecture d’un livre, on finit par être déçue. Heureusement pour moi ce ne fut pas le cas pour moi. J’avais beaucoup entendu parler de ce livre à sa sortie en France et je dois dire que le sujet et les critiques lus m’avaient grandement poussé à le mettre en haut de ma LAL.

Cependant il est connu que je n’aime pas trop acheté des livres jeunesse en grands formats car ils sont trop rapidement lus et prenne plus de place que les poches. Mais j’ai la chance d’avoir une bibliothèque assez fournie et j’ai donc profité de mon dernier passage pour prendre les deux volumes de cette petite saga.

Le sujet est original et très bien traité cependant j’ai parfois noté un petit manque de profondeur dans l’histoire et prouve que son classement dans la catégorie jeunesse n’est pas totalement dénué de sens.

Après passé quelques petits défauts très peu dérangeant, on rentre très facilement dans l’histoire et on s’attache aisément à Anna et Peter. Car même si celui-ci n’est pas le héros de ce tome, on ne peut s’empêcher de trouver touchant les efforts et les risques qu’il a pris pour retrouver et sauver Anna.

L’univers du livre est particulier, on aime ou pas mais une chose est sur que c’est plutôt singulier même si cela peut faire penser à des camps de concentration ou à un temps de guerre. Les personnages secondaires sont parfois un poil caricaturaux ou plus ou moins déjà vu mais Peter et surtout Anna rehausse le niveau.

Malgré une lecture très entrecoupée, j’ai réellement apprécié suivre l’évolution de Surplus Anna en Anna Covey. On sent et on suit les doutes de la jeune fille, les questionnements qui surviennent avec l’apparition de Peter et surtout la remise en question de toute sa vie.

Le livre ne peut laisser totalement indifférent et transmet les bonnes valeurs et les bonnes émotions. J’ai aimé cette première partie et j’ai vraiment hâte de pouvoir lire l’histoire de Peter.

En bref, une bonne surprise certes attendu mais au moins l’attente aura été à la hauteur du plaisir procuré par la lecture.

Ma note : 8/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile