L__chapp_e_belleL'échappée belle

d'Anna Gavalda

Le Dilettante, 164 pages

10€

Voici l’histoire :

Simon, Garance et Lola, trois frères et sœurs devenus grands (vieux ?), s'enfuient d'un mariage de famille qui s'annonce particulièrement éprouvant pour aller rejoindre Vincent, le petit dernier, devenu guide saisonnier d'un château pendu au fin fond de la campagne tourangelle. Oubliant pour quelques heures marmaille, conjoint, divorce, soucis et mondanités, ils vont s'offrir une dernière vraie belle journée d'enfance volée à leur vie d'adultes.

Mon avis :

L’un des gros avantages des livres d’Anna Gavalda c’est qu’ils ne cassent pas la tête et c’est exactement ce dont j’avais besoin après quelques petites lectures plus ou moins décevantes.

Le livre est tout de même assez court ce qui a pour raison de nous offrir des personnages certes intéressant mais pas forcément dès plus développés au point de vus des émotions. En lisant le livre, j’ai plutôt eu l’impression de rester à la surface et de suivre à cent à l’heure la vie des principaux personnages du livre.

Déjà Garance est le personnage le plus mis en valeur puisque la plupart du temps c’est elle qui raconte l’histoire de tout et de tout le monde. Elle nous fait le portrait et la critique de sa belle-sœur, nous dresse le portrait de son frère si différent d’avant et de sa sœur proche mais à l’opposée d’elle au point de vu personnalité et puis vient Vincent un peu l’ovni de la famille que l’on ne rencontrera que très très tardivement dans l’histoire.

Si certains passages sont biens, le livre se dévoile beaucoup trop rapidement pour qu’on puisse en apprécier réellement la saveur, dommage un peu plus d’étoffe aurait sans doute grandement servis l’histoire.

Si le début m’a drôlement plu, j’ai tout de suite beaucoup moins accroché à tout ce qui entoure l’arrivée des trois protagonistes chez Vincent. Le mariage etc... Tout ça m’a paru assez lourd et à gâcher le plaisir que m’avait procuré les pages d’avant.

C’est donc une lecture qui reste agréable mais qui ne casse pas trois pattes à un canard et qui n’est pour ma part pas du tout le meilleur des écrits de la dame.

Il a cependant remplis son contrat de petite transition entre deux grands livres et m’a fait passé un moment de lecture agréable. D’ailleurs je dois préciser que certains passages surtout dans la première partie du livre sont dès plus jouissifs, les échanges entre la belle sœur et Garance sont plutôt pas mal.

Ma note : 7/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile