La_trilogie_des_Magisters_TLa trilogie des Magisters T.2 : Les ailes de la colère

de Celia S. Friedman

Bragelonne, 484 pages

22€

Voici l’histoire :

Kamala est la première femme à acquérir le pouvoir d'un Magister. Elle convoite à présent les secrets des plus grands sorciers, mais ceux-ci n'ont de cesse de la traquer pour la châtier. Son seul espoir : se réfugier derrière une barrière magique, " la Colère des Dieux ", qui retient les Dévoreurs d'Âmes. Or la Colère faiblit, mettant en péril non seulement Kamala mais toutes les terres humaines. Justement, dans le Haut Royaume, le moine Salvator prétend monter sur le trône de son père et éprouver sa foi contre la puissance des ténèbres. Quant à la belle Siderea, elle risque de perdre son âme pour obtenir ce qu'elle désire le plus. Partout, un mal ancien s'ébroue à nouveau, corrompant les rois et brisant les alliances. Il existe toutefois une lignée mystique capable de le contrer. Ses guerriers sont-ils prêts aux plus grands des sacrifices ?

Mon avis :

Après mon coup de cœur pour le premier tome, il était plutôt logique que j’enchaîne directement avec le second tome surtout que j’avais la grande chance de l’avoir sous la main.

Malheureusement ce deuxième tome m’a légèrement moins plu que le premier mais cela n’engage nullement de sa qualité. Mon principal reproche étant que l’action ralentit un peu trop parfois.

En contrepartie, certains personnages sont mis en avant et cela redonne un coup de fouet à l’intrigue. La mise en avant notamment de Siderea est diablement bien trouvée et diablement intéressante.

Je pense que ce second tome sert de transition en quelque sorte entre le premier tome et la conclusion de l’histoire. Il sert à développer les pouvoirs et surtout les relations entre les personnages et leur rôle à jouer dans le grand final.

Certains personnages prennent vraiment beaucoup plus d’importance et cela n’est pas plus mal, cependant Kamala ne reste pas non plus au second plan même si en fin de compte ce pouvoir reste assez semblable au premier tome.

On suit donc l’évolution un peu lente de l’histoire, de l’intrigue, des personnages et de leur incidence future dans le combat contre le mal ancien qui touche le peuple.

Si l’action n’est pas forcément aussi présente que dans le premier tome cela ne veut en aucun cas dire qu’il n’y a en a pas au contraire mais certaines phases servent surtout à introduire des nouveaux personnages ou à faire évoluer ceux que nous connaissions déjà.

Malgré tout ce second tome reste très plaisant à lire et s’inscrit tout de même dans la continuité du premier tome, légèrement moins bien mais tout aussi passionnant à parcourir et il serait fort dommage de s’arrêter à quelques petits bémols vraiment peu encombrant face à la force de l’histoire en elle-même.

En conclusion, il est évident que je lirai le dernier tome de la trilogie et que je retrouverai avec plaisir Kamala et tout la clique. Malgré ma toute petite déception, ce livre reste très bon et a le mérite d’être connu et lu.

Si vous avez aimé et lu le premier, le deuxième vous plaira aussi sans l’ombre d’un doute.

Ma note : 8/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile