Kushiel_TKushiel T.1 : La marque

de Jacqueline Carey

Bragelonne, 781 pages

30€

Voici l'histoire :

Phèdre nô Delaunay a été vendue par sa mère alors qu'elle n'était qu'une enfant.
Habitant désormais la demeure d'un haut personnage de la noblesse, pour le moins énigmatique, elle y apprend l'histoire, la théologie, la politique et les langues étrangères, mais surtout...
les arts du plaisir.
Car elle possède un don unique, cruel et magnifique, faisant d'elle une espionne précieuse et la plus convoitée des courtisanes.
Rien ne paraît pourtant lui promettre un destin héroïque.
Or, lorsqu'elle découvre par hasard le complot qui pèse sur sa patrie, Terre d'Ange, elle n'a d'autre choix que de passer à l'action.
Commence alors pour elle une aventure épique et déchirante, semée d'embûches, qu'il lui faudra mener jusqu'au bout pour sauver son peuple.

Mon avis :

Que dire de ce livre ? A la fin de ma lecture, j'ai pratiquement le syndrome de la page blanche. Non pas parce que je ne l'ai pas aimé, bien au contraire, mais parce que ce livres est une telle claque que je ne sais comment le décrire.

Beaucoup de qualificatifs me viennent en tête lorsque que je pense à lui. Les principaux sont complexe, riche, surprenant mais à ne pas mettre dans toutes les mains. Ce n'est pas un livre facile et le contexte politique omniprésent ne plaira pas forcément à tout le monde.

Je ne suis pourtant pas fan des livres de fantasy vraiment centré politique mais Kushiel possède une telle force narrative que celle-ci s'intègre admirablement à l'histoire et donne une profondeur nouvelle au genre.

Certains éléments peuvent aussi choquer la sensibilité des plus jeunes, notamment le côté très sado-masochiste de l'héroïne, cependant on s'attache facilement à Phèdre, personnage féminin au combien fascinant. C'est vraiment un ovni dans les personnages de ce genre.

Jacqueline Carey possède une plume incroyable, elle a su créer dans son premier tome un univers riche à la fois très semblable et très différent de l'époque de la renaissance italienne. Son intrigue politique assez centrale s'intègre parfaitement dans l'histoire et le personnage de Phèdre possède une grande force et vaut à elle seule, le plaisir de sa lecture.

Je n'ai que des compliments à faire sur ce livre et je dois dire que j'en attendais beaucoup et j'en ai eu largement pour mon argent. Maintenant il ne me reste plus qu'à lire les deux derniers tomes de sa trilogie et pourquoi pas entamer la nouvelle aussi.

Un gros coup de cœur pour ce livre dont j'en ai aimé la complexité, la maturité et la grande maitrise. Bref une première découverte très très prometteuse et qui me pousse à découvrir le plus rapidement possible la suite.
Ma note : 9/10. coeur
EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile

4282390 PAL 95/238