Gone_TGone T.2 : La faim

de Michael Grant

Pocket Jeunesse, 585 pages

19€

Voici l'histoire :

Cela fait trois mois que les enfants de la petite ville californienne de Perdido Beach sont piégés dans une bulle qu'ils ont baptisée la Zone. Trois mois que tous les habitants de plus de 15 ans ont disparu. La nourriture commence à manquer, la famine s'annonce et personne n'a de solution. Bientôt des dissensions éclatent entre les " mutants ", qui développent des pouvoirs surnaturels, et les " normaux ". Le chaos s'installe en ville. Sans compter qu'un danger bien plus terrible menace les habitants de la Zone. L'Ombre, une créature inquiétante terrée dans les collines, appelle ses serviteurs. Elle s'est réveillée. Et elle a faim.  

Mon avis :

Et bien voilà Gone T.2, c'est fin et je dois dire que je regrette presque de l'avoir dévoré si vite. Si le premier tome était passé comme une lettre à la poste, celui en a fait tout autant. Et je dois dire que j'avais grandement apprécié ma lecture du tome 1 mais ce n'est rien en comparaison du tome 2.

Tout y meilleur, plus d'action, plus de conséquences, plus de rebellions, plus de trahisons. Ici l'histoire s'est vraiment mise en place et on perd un peu le côté découverte omniprésent dans le premier. Ici le décors est déjà planté et cela engendre des situations et des problèmes nouveaux et cela ne fut pas pour me déplaire.

Les personnages évoluent, grandissent et s'aperçoivent, tout spécialement Sam, que tout pouvoir entraine une responsabilité. Dur de s'occuper de plus de 300 enfants quand ceux-ci ne fournissent aucuns efforts et passent leur temps à se chamailler entre eux.

J'ai aimé le côté plus vulnérable des héros et le grand méchant n'est pas trop mal pour un livre jeunesse. En tout cas la justesse des sentiments m'ont agréablement surprise et j'ai trouvé que l'auteur avait trouvé le ton juste pour décrire toutes types de situations.

En conclusion ce tome-ci est grandement meilleur que le premier et me donne vraiment envie de lire la suite, histoire de voir ce qu'il nous réserve de beau, surtout que les dernières pages laissent la porte ouverte à beaucoup de choses, tout en offrant une fin dès plus satisfaisante.
Ma note : 8,5/10.
EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1