Succubus_nightsSuccubus Nights

de Richelle Mead

Bragelonne, 376 pages

20€

Voici l’histoire :

L'amour, ça fait mal. Et nul ne le sait mieux que Georgina Kincaid, à qui il suffirait d'embrasser son petit ami pour le vider de sa force vitale. Car Georgina est un succube, un démon qui tire son pouvoir du plaisir des hommes. C'est vrai qu'il y a des compensations plutôt sympas : elle peut changer de corps à volonté et elle est immortelle. Mais ne pas pouvoir roucouler avec le seul homme qui l'accepte comme elle est, c'est trop injuste ! Dans la librairie où elle travaille, c'est aussi un peu chaotique. Son collègue Doug a un comportement pour le moins étrange et Georgina soupçonne quelque chose de bien plus démoniaque qu'une overdose d'expressos. Et voilà que son meilleur ami immortel, un incube irrésistible, l'appelle sur une mission de séduction plus que délicate. Une fois encore, Georgina va devoir remuer le ciel et l'enfer - et vite !

Mon avis :

Ma lecture du premier tome avait été fort agréable et c’est donc forte de ce sentiment que j’entamai le second tome des aventures de Georgina Kincaid. Je dois dire que je ne sais pas si ça vient de moi en ce moment ou pas mais j’ai eu beaucoup plus de mal à rentrer dans l’histoire que prévu. Je n’avais pas ressenti cela pour le premier, peut-être à cause de l’attrait de la nouveauté.

L’histoire et l’intrigue se mettent en place beaucoup plus lentement que la dernière fois mais heureusement que Georgina reste fidèle à elle-même car sinon je me serais presque ennuyée. Elle remonte très facilement l’attrait du livre avec son humour et son franc-parler et puis sa relation avec Seth est à la fois intense, compliquée, sensuelle sans passage à l’acte d’aucune sorte.

L’auteur est quand même très forte pour nous faire apprécier une relation entre deux personnes où il ne se passe absolument rien du tout entre eux, même pas de baisers c’est dire quand même comme cela doit être super éprouvant à la longue. Mais cela donne aussi un nouveau sens au mot amour et c’est ce qui fait qu’on s’attache à Georgina et à Seth. Et qu’on souhaite très fortement que tout ne se finisse pas être eux malgré les gros obstacles qu’ils ont à affronter.

En fait quand j’y réfléchis c’est encore l’acte sur les sentiments de Georgina qui m’a le plus plu dans le livre, le reste de l’intrigue paraissait trop simpliste et les conclusions bien trop évidente pour moi. Ca se lit attention, même très bien d’ailleurs mais ce n’étais pas aussi fouillé que je l’aurais souhaité pour ce second tome. Il faut dire que dans le premier on avait tapé fort mais là c’était presque plus gentillet en comparaison, dommage.

Malgré tout j’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir notre succube préféré et j’ai passé un très bon moment en sa compagnie, elle relève à elle-seule le niveau du livre et c’est grâce à elle et sa relation avec Seth que j’ai hâte de lire la suite. Car oui malgré tout ce que je vous ai dit je lirai sans aucun doute la suite.

En conclusion, un second tome en dessous du premier, plus inconstant dans son intrigue mais pas dans ses relations et c’est encore là l’essentiel. Une bonne lecture qui me conforte dans mon sentiment que Richelle Mead est une auteur que j’aime vraiment de plus en plus.

Ma note : 7,5/10.

 

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1

4282390  PAL 157/308





Les billets des autres participants : Galleane, Azariel87, Azilys, Karline, Cecile, Heclea, Mlle Lily, Eden1487, Frankie, Rozetta, Mariine