AleraAlera

de Cayla Kluver

Msk, 454 pages

17,50€

 

Voici l’histoire :

À la perspective d’épouser l’homme que son père a choisi pour lui succéder à la tête du royaume d’Hytanica, la princesse Alera a la désagréable impression qu’on lui impose un destin dont elle ne veut pas. 
Lorsque Narian, séduisant et mystérieux jeune homme originaire du royaume ennemi de Cokyri, arrive avec un passé obscur dont il refuse de parler, les nouveaux désirs d’Alera menacent alors de détruire le royaume. 
La découverte du secret de Narian va plonger Alera dans un monde terrifiant de complots, de querelles familiales et de guerres ancestrales. Alera, désemparée, ne sait plus que croire, ni à qui elle peut encore faire confiance. 

Mon avis :

Pour beaucoup de personnes ce livre fut un coup de coeur, arrivée à la fin de ma lecture je ne partage pas totalement l'engouement général. Le livre est bien mais reste considérablement jeunesse et la côté fantasy se perd bien vite pour le côté romance de l'histoire.

Au début j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, il faut dire que suivre les problèmes de prétendants d'Alera n'est pas forcément dès plus passionnant pour moi. Mais au fur et à mesure du livre et des chapitres, l'histoire a pris une tournure auquel on ne s'attend pas forcément et là j'ai déjà beaucoup plus accroché à l'histoire. On perd certes un peu le côté fantasy pour tomber dans une romance classique, sans grande surprise et qui s'inscrit dans la lignée de toutes les autres mais notre lecture reste malgré tout très agréable.

J'ai aussi eu du mal avec le personnage d'Alera, qui heureusement s'améliore au fil du temps. Elle s'impose, combat son futur mariage forcé, réagit enfin un peu plus. L'arrivé de Narian est le déclic qui lui fallait pour enfin se décider à faire bouger les choses de son côté. J'ai bien aimé le personnage du jeune homme que j'aurai cependant voulu découvrir un peu plus car on ne le rencontre que trop tardivement pour moi c'est dommage.

J'ai aussi beaucoup apprécié le personnage de London même si lui aussi il joue les personnages épistolaires, que l'on ne croise que dans les moments clés. Cependant sa présence au début l'histoire nous permet de découvrir sa personnalité et son côté très protecteur et taquin envers Alera.

Le livre avait de bonnes bases pour me plaire, malgré son ton assez jeunesse, mais la sauce n'a pas complètement prise et me laisse un goût assez amer au final. Il y a du bon, notamment la deuxième moitié du livre et du moins bon. Peut-être que toutes les bonnes critiques lus dessus ont quelques peu faussé mon jugement mais ce n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais en le commençant.

Le style de l'auteur est très fluide, on se laisse portée par l'histoire, à tel point que les chapitres défilent très vite. De ce point de vue là, je n'ai rien à reprocher à l'auteur. Des choix parfois un peu particulier, un début un peu difficile mais dans l'ensemble ma lecture fut agréable.

Je remercie Livraddict et les éditions MsK pour cette lecture et j'espère découvrir un autre titre de Cayla Kluver à l'avenir car sa plume m'a bien plu malgré tout.

Ma note : 7/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile

4282390PAL 177/328