Jane (coeur à prendre) JonesJane (coeur à prendre) Jones

de Joan Reeves

Milady, 288 pages

6,60€

 

Voici l’histoire :

Jane Jones, brillante styliste reconnue à New York, revient dans sa petite ville natale de Vernon, en Louisiane, pour la fête des dix ans du lycée. Il a fallu que sa meilleure amie la supplie de venir y assister. Jane n’a aucune envie de se retrouver nez à nez avec un certain ancien élève, qu’elle a aimé et qui lui a brisé le cœur… Malheureusement, il est là, et le geek à lunettes dont Jane se souvient si bien est devenu un séduisant millionnaire. Il ne manque plus qu’un malentendu pour rendre la situation explosive.

Mon avis :

Deux choses ont motivé mon envie de lire ce livre. La première étant mon envie de légèreté et de romance et la seconde étant de découvrir la nouvelle section de la maison d’éditions Milady. Ce fût donc une lecture double emploi.

Je ne suis pas forcément une très grande fan du genre même si je ne dis jamais non à un bon livre chick-lit par ci par là. Cependant il ne s’agit pas vraiment de cela ici mais plutôt de romance dans tous les sens du terme. Dans la veine des Harlequins par exemple même si au premier abord le choix de Milady est de s’en tenir assez éloignée. Ce qui me convient parfaitement d’ailleurs.

J’avais envie de légèreté, de simplicité, de bons sentiments et d’une belle histoire d’amour. C’est ce que j’ai trouvé dans ce roman. On s’attache facilement aux personnages. Jane Jones, qui revient dans sa ville natale du Sud des Etats-Unis pour la fête des dix ans de son lycée. Bien décidé à ne pas se laisser faire et à ne surtout pas croiser une certaine personne qui lui avait brisé le cœur dix auparavant.

Bien entendu, cela ne se passa absolument comme elle l’aurait voulu et Morgan fait donc son entrée plus que fracassante dans ces joyeuses retrouvailles. Le jeune homme a bien changé en dix ans, il est passé du jeune geek détesté par ses pairs à un richissime millionnaire, et il n’y a pas que son compte bancaire qui est grandement évolué chez lui.

Et c’est ainsi que commence le jeu du chat et la souris entre eux, car la flamme vieille de dix ans brûle toujours entre eux malgré leur séparation plus que douloureuse pour Jane. S’ensuit un roman à deux fois, qui nous permettent de découvrir une Jane pleine de ressources, de joie de vivre et au caractère franc et sincère. Ainsi qu’un Morgan plus sensible qu’il n’y parait et dont l’histoire avec Jane la beaucoup plus marqué que ce que le prêtant

On suit avec intérêt les différentes étapes du jeu de séduction qui se déroulent entre eux, on aimera parfois qu’il dure un peu plus longtemps mais finalement le choix de l’auteur fonctionne très bien. D’ailleurs le seul reproche que je pourrais lui faire c’est que le roman est beaucoup trop court.

L’auteur aurait pu considérablement rallonger son histoire, développé plus en profondeur l’histoire de Jane et Morgan. Décrire de plus longuement leur passé et leur ancienne histoire d’amour. On peut aussi lui reprocher d’introduire des personnages secondaires intéressant mais malheureusement trop peu présent et utilisé pour que l’on n’en soit pas frustré.

La frustration étant un petit peu le sentiment qui m’a gagné lorsque j’ai vu que les pages et les chapitres défilés à vive allure, j’aurai tant voulu partager un tout petit peu plus longtemps l’univers de cette histoire.

Le livre reprend certains stéréotypes et clichés du genre, telle que la réputation des gens du Sud, ou encore que tout se sait lorsque l’on vit dans une petite ville mais j’ai été tellement prise par l’histoire que cela ne m’a absolument pas dérangée.

En conclusion ce livre représente l’archétype parfait d’une lecture détente, tous les bons ingrédients y sont pour nous faire passer un excellent moment en sa compagnie, même si j’ai regretté qu’il soit aussi court.

Ma note : 8/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile