Le premier sangLe premier sang

de Sire Cédric

Le Pré aux Clercs, 508 pages

19,50€

 

Voici l’histoire :

Les plus grandes terreurs naissent dans l’enfance et prennent racine au plus profond de nous.

Qu’est-ce qui les fait resurgir ? Sommes-nous capables de les surmonter ?

Par une nuit d’hiver glacée, deux flics de la criminelle, partis pour surveiller un parrain de la drogue en banlieue parisienne, mettent les pieds dans une étrange affaire. Leur principal suspect est mort brûlé vif dans son appartement et les méthodes employées ne ressemblent pas à un règlement de compte. Eva Svärta, la policière albinos, dominée par le désir obsessionnel de retrouver le meurtrier de sa mère et de sa sœur jumelle, pressent un danger imminent. Et si les fantômes du passé se mettaient à reprendre vie ? Hallucination ou réalité ?

Mon avis :

je dois dire que j’étais assez impatiente d’entamer ce livre. Ayant lu il y a peu le premier volume et l’ayant réellement appréciée, je me demandais ce que Sire Cédric pouvait encore nous réserver dans cette suite au résumé dès plus alléchant.

Je tiens d’ailleurs à remercier Bookenstock et les éditions Pré Aux Clercs de m’avoir permise de découvrir son nouveau roman grâce à l’opération « Le Mois de… » En plus j’ai été agréablement accompagné tout au long de ma lecture par de très bons compagnons de LC avec nous avons échangé de nombreux mails tout au long de notre lecture. Et d’après leurs mails je pense que leur avis général sera tout aussi bon que le mien.

Dès les premières pages et les premiers chapitres je me suis à nouveau retrouvée embarquer dans l’univers de Sire Cédric. Je dois dire qu’il sait attraper son lectorat dès les premières lignes voire dès les premiers mots. On rentre tout de suite dans le vif du sujet avec moult de détails les plus inquiétants et gore les uns que les autres.

On retrouve d’ailleurs avec grand plaisir nos deux héros et Eva et Alexandre très peu de temps après les évènements de « Fièvre et de sang ». L’ayant lu il y a peu mes souvenirs étaient encore suffisamment frais dans ma tête pour en profiter encore pleinement.

J’ai trouvé dans ce thriller tout ce que j’aime chez l’auteur. Le côté horreur/fantastique présent dans presque tous ces romans. Il ne s’agit jamais véritablement d’un thriller pur et dur, le fantastique tenant toujours cette petite place qui donne au récit un côté mystique et mystérieux. On s’interroge, on se questionne « cela pourrait-il vraiment se passer ainsi ? » « Est-ce bien réel ? » Certains passages nous entrainent à la frontière entre réalité et mythe. On aime ou on n’aime pas d’ailleurs mais moi j’ai adoré.

Des évènements de « Fièvre et sang » trouve une conclusion ici même si la fin du livre reste suffisamment floue pour que l’on ne puisse imaginer qu’il s’agisse ici du point final de l’histoire d’Eva et d’Alexandre.

Que vous dire de plus ? Si vous aimez Sire Cédric ce roman ne devrait pas vous décevoir. Si vous aimez les thrillers fantastiques idem. En tout cas pour moi le livre a complétement rempli son objectif et je l’ai littéralement dévoré avec mes comparses de LC.

Maintenant je donne rendez-vous à Sire Cédric pour des discussions plus que passionnantes sur le site de Bookenstock.

Les billets des autres participants : Phooka, Heclea, Nahe, Vepug et Olivier.

Ma note : 8,5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1