Devil City TDevil City T.2 : Le voleur d'âmes

de Jana Oliver

Castelmore, 377 pages

15,20€

 

Voici l’histoire :

IL Y A PIRE QUE LES DÉMONS ET LA MORT : L'AMOUR.

Piégeur de démons : un métier dangereux et exclusivement masculin.

Pourtant c’est la carrière qu’a choisi Riley Blackthorne.

Après une féroce bataille contre des créatures surpuissantes, les rangs des piégeurs sont décimés. Même si ses collègues commencent enfin à la considérer comme leur égale, Riley est amère. Elle n’a pu empêcher la profanation de la tombe de son père. Les autorités la soupçonnent de tremper dans un trafic d’Eau bénite. Son petit ami vire mystique. Quant à Beck, la seule personne susceptible de l’aider, il persiste à se conduire comme un sombre crétin.

Riley est une survivante… et elle fera tout pour prouver au monde entier qu’elle n’est pas responsable des malheurs qui frappent Atlanta.

Mon avis :

Le premier tome avait quasiment était un gros coup de cœur et j'attendais donc avec impatience de pouvoir lire le tome 2. L'attente fut longue mais fut-elle récompenser ?

L'histoire débute l'a où nous l'avions laissé. Riley se remet de ses blessures et elle est bien déterminée à savoir qui a relevé son père.

Cependant ce n'est pas sa seule préoccupation. Simon est toujours dans un état critique suite aux derniers affrontements et il se remet doucement de ses mésaventures mais malheureusement elles l'auront changés à jamais.

Beck reste fidèle à lui-même. Il combat toujours ses propres démons et essaie de tenir sa promesse de tenir Riley le plus loin possible des ennuis.

J'ai trouvé ce tome plus lent à démarrer. L'action n'arrive que vers le milieu du livre, rendant le récit moins pêchu que précédemment. J'ai trouvé l'intrigue en elle-même moins passionnante, l'attrait de la nouveauté ne faisant plus effet. Attention je ne dis pas que je n'ai pas aimé juste que je n'ai pas retrouvé tous les éléments qui avaient fait mon bonheur auparavant.

Heureusement tout n'est pas aussi négatif. Les personnages sont toujours aussi bien traités et développés ici. Ils évoluent, changent, murissent.

La plume de l'auteur est toujours aussi agréable et fluide. Les pages défilent toujours aussi vite malgré une action en dent de scie. Certaines situations rehaussent grandement notre intérêt, notamment dans ler derniers chapitres et justifient à eux-seuls notre envie de continuer à lire le livre et la saga.

Même si je n'ai pas autant apprécié ma seconde incursion dans l'univers de Devil City, la deuxième partie du roman reste suffisamment plaisante pour nous donner envie de lire la suite. Et puis un petit peu pour Beck, surtout que j'aimerai bien voir le développement d'une certaine intrigue.

En conclusion, une première partie un peu longue à démarrer mais une seconde partie et surtout un final qui tient toutes ses promesses. Je remercie donc les éditions Castelmore et Livraddict pour m'avoir permise de découvir ce second tome. Je vous donne maintenant rendez-vous pour le prochain qui nous promets de belles surprises.

Ma note : 7,5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1