Loup, y est-tuLoup, y est-tu ?

d'Henri Courtade

Folio, 400 pages

7,50€

 

Voici l’histoire :

Et si les êtres maléfiques des contes de notre enfance existaient réellement?

Sans doute ces créatures vampiriseraient-elles notre planète. Elles seraient de tous les génocides, manipuleraient les plus grands dictateurs. Bref, tapies dans l’ombre d’Hitler ou sous le feu des projecteurs des plateaux télé, elles auraient entre leurs mains expertes le devenir de l’humanité.

Sinistre tableau !

Si de tels êtres vivaient, il serait à souhaiter que leur alter ego bienfaisant existe également. Qu’en ce début du XXIe siècle, ces personnages merveilleux s’éveillent et décident de se battre.

Et alors, qui sait de quel côté la balance pencherait…

Mon avis :

Ce livre me tentait depuis un long moment déjà et lors de sa sortie en poche je n'ai pas hésité à me le procurer et je l'ai entamé quasiment dans la foulée.

L'un des premiers points qui m'a plu, mis à part son résumé c'est sa couverture. Je la trouve vraiment très belle et ce fut un gros plus pour moi. Le sujet traité me motivait beaucoup surtout avec la sortie de la série "Once Upon A Time" un peu dans la même veine.

Dès les premières pages, je me suis laissée emporter dans l'univers fantastique de l'auteur. Sa vision des comtes qui ont bercés l'enfance de la plupart d'entre nous. Blanche-neige, Cendrillon, le petit chaperon rouge. Et puis sur il y a les grands méchant tels que la reine et le Loup.

J'ai aimé cette transposition entre monde réel et monde d'aujourd'hui. J'ai apprécié aussi l'utilisation de certains contextes historiques dans l'histoire et le passé de certains personnages. Spécialement pour les sept nains et Cendrillon.                                              

Parlons un peu des personnages d'ailleurs. Tout d'abord nous avons Albe, anciennement Blanche-Neige qui fut le personnage avec lequel j'ai le plus accroché. Indépendante, forte, avec un esprit vif et brillant.

Et puis il y a Virginia, le petit chaperon rouge, déjà un petit plus superficielle et fofolle sur les bords. Elles vont former une jolie équipe malgré tout.

Et il y a les deux grands méchants. D'un côté la méchante reine qui au début commence très fort perd un peu de sa superbe au fur et à mesure. J'aurais souhaité parfois qu'elle soit plus cruelle. Heureusement vers la fin elle se rattrape grandement.

Et puis il y a Le Loup, qui est une créature vraiment bestiale avec tout ce que cela implique. Il devient de plus en plus intéressant au fil du temps jusqu'au bouquet final.

Peu de choses m'ont déplu dans ce roman, j'ai été charmée tout au long de mon immersion dans l'univers de l'auteur. C'est un excellent conteur avec une très jolie plume. Un style fluide et efficace.

Comme je le disais j'ai été conquise dès le départ et je le conseille à tous les fans du genre.

Ma note : 8,5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1