Si c'était à refaireSi c'était à refaire

de Marc Levy

Pocket, 405 pages

7,60€

 

Voici l’histoire :

Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, vient de se marier.

Le 9 juillet 2012 au matin, il court le long de l'Hudson River quand il est soudainement agressé. Une douleur fulgurante lui transperce le dos, il s'effondre dans une mare de sang.

Andrew reprend connaissance le 9 mai 2012... Deux mois plus tôt, deux mois avant son mariage.

À compter de cette minute, il a soixante jours pour découvrir son assassin, soixante jours pour déjouer le destin.

De New York à Buenos Aires, il est précipité dans un engrenage vertigineux. Une course contre la montre, entre suspense et passion, jusqu'au dénouement...à couper le souffle.

Mon avis :

Lorsque j'ai lu ce Levy, j'avais envie d'une lecture détente, sans prise de tête et je dois dire que c'est exactement ce que j'ai eu. Cela faisait quelques temps déjà que je n’avais pas eu l'occasion de lire un livre de l'auteur mes précédents essais n'ayant pas été forcément  tous couronné de succès.

Je dois dire que j'étais un petit peu septique quant au changement assez radical de genre mais  finalement même si cela n'égalera jamais les autres livres du genre, cela se lit très bien. Certes il y a toujours le côté romanesque et romantique de l'auteur maus cela n'occupe pas la totalité de l'intrigue.

Nous suivons donc l'histoire d'Andrew Stillman, jeune journaliste aux dents longues qui a tracé son chemin à une vitesse folle. Un matin lors de son jogging hebdomadaire, on le poignarde et le laisse pour mort sur le trajet. A son réveil passer le choix de sa survie, il s'aperçoit très vite que quelque cloche et croit à un mauvais rêve. Seules ses douleurs lui rappellent son cauchemar. Avec la chance qu'il lui est donné, il va tout faire pour retrouver la personne qui a tenté de l'assassiner six moix plus tard.

Entre rivaux, femme revencharde et danger dû à son travail, les pistes sont nombreuses et variés. On suit donc son cheminement dans sa quête de la vérité et on revit les moments les importants. Il essaie au maximum de ne rien modifier afin de ne pas changer son destin, voir de mourir plus tôt. Cependant ce n'est jamais simple de ne pas vouloir interférer avec son avenir, surtout quand celui-ci a une issue fatale.

Le livre se vite et bien, les chapitres s'enchaînent. Comme d'habitude le style de Levy est simple et efficace. L'intrigue reste assez basique et classique mais mine de rien he me suis laissée emporter par cette engrenage infernal.

La fin m'a suffissamement convaicu pour qu'au final je puis me dire que ma lecture fut agréable et satisfaisante. Je n'ai pas déviné le coupable ni le mobile avant la fin. Elle tient plus ou moins la route et pour ma part ça m'a suffi.

Pour conclure, nous avons un Levy un peu différent des autres mais on y retrouve malgré sa petite marque de fabrique. Et notre lecture en reste agréable mais pas inoubliable bien sur. Bref ce n'est pas le livre du siècle mais on passe un bon moment lorsque nous l'avons entre les mains et pour ma part ça m'a suffi.

Ma note : 7/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile