La dernière Guerre T

La dernière Guerre T.1 : 49 Jours

de Fabrice Colin

Michel Lafon, 416 pages

16,95€

 

Voici l’histoire :

Je m’appelle Floryan ; j’ai dix-sept ans. Il y a quelques jours, je suis mort : un attentat dans le métro. Je me suis réveillé dans un paysage de plaines et de montagnes, somptueux, qui s’étendait à perte de vue. Un être de lumière m’a accueilli, se présentant comme un "Élohim". Il m’a proposé un choix : soit je le suivais dans le Royaume – un paradis, selon lui, mais que je n’étais pas autorisé à voir avant de m’y rendre –, soit je plongeai dans le Nihil, un gouffre gigantesque menant vers… Vers quoi ? C’est là toute la question. Je ne sais rien du Nihil, j’ignore tout du Royaume, et j’ai quarante-neuf jours, pas un de plus, pour prendre une décision. Le problème, c’est que ce choix n’engage pas que moi…

Mon avis :

Tout d'abord, je tiens à remercier Belledenuit pour le prêt de ce livre. Sans elle, je n'aurai jamais eu l'occasion de découvrir ce roman si rapidement.

Fabrice Colin a toujours été un auteur qui a su faire mouche avec moi que ce soit avec sa saga sur les sœurs Wilcox ou plus dernièrement avec son bal de givre. Et au vu des commentaires plus qu'excellent sur celui-ci j'en attendais beaucoup. Beaucoup trop, je pense car du coup au final je suis globalement déçue.

Le début du livre commençait pourtant très bien. L'attentat, une vision chimérique d'un après la mort et une vision différente de ce fameux après entre deux entités différentes. J'ai aimé l'initiation de Floryan aux voyages, les explications fournis par l'auteur sur son univers mais malgré cela je m'attendais à autre chose. Un impact peut-être plus important, différent.

Pendant une partie du livre, l'auteur m'a un petit peu perdu avec la mise en place un peu floue pour moi de son intrigue principale. L'intérêt est cependant revenu lors de l'introduction du personnage de Rain et de toute l'histoire autour d'elle. J'aurai d'ailleurs souhaité que certains évènements et passages soient encore plus exploités mais globalement ce fut pour moi les meilleures parties de l'intrigue.

Je n'en dirai pas plus histoire de ne pas gâcher le plaisir des futures lecteurs mais disons que le résumé me laissait présager quelque chose de différent. Après comme je vous le disais la partie se passant avec le personnage de Rain à rehausser mon intérêt et le final m'a suffisamment plu pour que je décide de lire éventuellement la suite lorsqu'elle sortira. Par contre cela ne sera pas une de mes priorités.

Parlons un peu des personnages maintenant. J'ai eu un peu de mal à m'attacher à la personnalité de Floryan qui reste pendant une très grande majorité du livre trop centré en mode "moi je". D'ailleurs beaucoup des évènements qui se font se produire le seront à cause de son manque de considération pour les autres et leurs styles de vie. Mais il évolue malgré tout au fil de l'histoire et changera lorsqu'il sera proche de Rain.

J'ai déjà beaucoup plus apprécié le personnage de Rain même si au final elle reste un personnage plus secondaire que Floryan. Et donc cela implique qu'elle est moins développée et on reste plus en surface pour la description en profondeur de sa personnalité. Même si le peu qu'on en sait arrive à suffisamment nous marquer pour qu'on se fasse une idée assez précise sur elle. Soit on va l'aimer soit on va la détester. Pour ma part j'ai apprécié sa personnalité complexe.

Le livre est bien mais le développement de l'intrigue ne m’a pas convaincu totalement et j'aurai voulu que l'auteur explore d'autres pistes ou d'une manière différente. Par contre l'un des points que je ne peux renier c'est que la plume de Fabrice Colin est toujours aussi efficace. Je pense lire la suite mais cela ne sera pas une priorité car les évènements finaux ont su rehausser mon intérêt. Bref une petite déception mais je suis l'une des rares à avoir eu ce ressenti donc si vous aimez l'auteur ou le résumé, laissez-vous tenter.

Ma note : 6,5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1