Saratoga Wood TSaratoga Woods T.1

d'Elizabeth George

Presses de la Cité, 300 pages

19€

 

Voici l’histoire :

La jeune Hannah Armstrong possède un étrange pouvoir. Elle entend les pensées des autres, leurs « murmures », comme elle les qualifie. Un jour, elle comprend que son beau-père vient de commettre un meurtre. Pour la protéger, sa mère décide de l’envoyer sous une nouvelle identité chez une amie, sur l’île de Whidbey, au large de Seattle. Malheureusement, une fois sur place, rien ne se passe comme prévu pour celle qui se fait désormais appeler Becca King...

Mon avis :

Je dois avouer que lorsque je l’ai lu le résumé de ce livre, ma curiosité a tout de suite était piquée. Un policier sous fond fantastique, écrit par Elizabeth George qui n’a plus vraiment a prouvé sa maîtrise du genre, il n’en fallait pas plus pour que j’accepte de le lire.

Dès les premières pages, j’ai senti tout de même une cassure avec son style habituel, on s’aperçoit très vite qu’ici le public visé est un petit peu plus jeune que d’habitude. Mais une fois cette constatation faite, je me suis facilement laissée emporter par l’histoire.

Nous faisons donc la connaissance de Becca qui possède le don singulier d'entendre les pensées des gens. Suite à une mésaventure avec son beau-père, elle se retrouve contrainte à fuir loin de sa famille. Tout ne va pas se passer comme prévu et elle va se retrouver complétement livrée à elle-même. Pour lutter contre les pensées des personnes qui l'entourent, elle se munie de son brouilleur afin de ne pas sombrer dans la folie la plus totale suite aux flots incessants de pensées en tout genre.

Elle va devoir s'adapter très vite à sa nouvelle vie, surtout que l’aide promise par sa mère ne pourra jamais être obtenue, la jeune fille se retrouvant totalement livrée à elle-même. Sa rencontre avec Seth un jeune du coin va lui être bénéfique car c’est grâce à lui qu’elle va retrouver un semblant de vie normale, en trouvant un toit et en recommençant à être scolarisée normalement. Cependant bien sur tout ne va pas se passer comme prévu et un drame inattendu va complétement bouleversé cette petite île. Derric, un jeune homme sans histoire se fait agresser à Saratoga Woods et Becca va tout tenter pour le secourir, cependant afin de préserver son identité l’enfuie des lieux avant que la police ne la questionne plus en profondeur.

C’est cet élément de l’intrigue qui va tourner en longueur d’où au long du livre, entrecoupé par l’histoire de divers personnages secondaires comme Seth, le jeune garçon rebelle, Hayley son ex petite-amie ou encore Debbie, la femme qui a recueilli Becca après son arrivée sur l’île.

Si l’histoire commençait très bien avec la fuite de Becca, la découverte pour nous lecteurs de son don, le reste a perdu du mordant au fur et à mesure des chapitres. L’intrigue reste intéressante mais certains passages demeurent trop inutiles et alourdissent un peu trop le récit par moment.

J’ai trouvé aussi que le don de Becca n’était finalement que trop peu exploitée, et ne se révélait pertinent qu’à certains petits moments du récit. L’histoire aussi autour de son beau-père va être complétement délaissé et finalement, on en sera probablement beaucoup plus à ce sujet dans le prochain tome. C’est un peu dommage car j’aurai voulu que l’auteur joue un peu plus avec nos nerfs sur ce coup-là, plutôt que de le faire de manière aussi tardive et abrupte.

J’ai trouvé aussi le final assez décevant, je me suis dit « tout ça pour ça » j’en attendais plus et la conclusion choisie par l’auteur quoiqu’assez original dans un sens, peut en décevoir plus d’un. Surtout si comme moi, on est habitué à ces conclusions plus « explosives » si je puis dire.

Pour finir, je dirais que le livre se laisse lire mais que ces principaux défauts pourraient en décourager plus d’un alors que finalement certains éléments avec un développement un peu plus approfondi pourrait faire des merveilles.

Attention le livre n’est pas mauvais, mais il s’éloigne parfois un peu trop de ce à quoi on pourrait s’attendre d’un policier, même pour la jeunesse et surtout il s’éloigne des précédentes histoires écrites par l’auteur.

Je lirai sans doute le tome 2, histoire de voir si finalement le don de Becca va être bien exploité et surtout pour connaître la conclusion de son histoire avec son beau-père. Je remercie en tout cas grandement les éditions Presses de la Cité pour cette découverte.

Ma note : 6,5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1