L'étrange voyage de monsieur DaldryL'étrange voyage de Monsieur Daldry

de Marc Levy

Pocket, 352 pages

7,20€

 

Voici l’histoire :

« L’homme qui va le plus compter dans ta vie vient de passer dans ton dos. Pour le retrouver, tu devras entreprendre un long voyage et rencontrer les six personnes qui te mèneront jusqu’à lui… Il y a deux vies en toi, Alice. Celle que tu connais et une autre, qui t’attend depuis longtemps. »

Londres, 1950

Alice mène une existence tranquille, entre son travail, qui la passionne, et sa bande d’amis, tous artistes à leurs heures. Pourtant, la veille de Noël, sa vie va être bouleversée. Au cours d’une virée à la fête foraine de Brighton, une voyante lui prédit un mystérieux avenir. Alice n’a jamais cru à la voyance, mais elle n’arrive pas à chasser ces paroles de son esprit, et ses nuits se peuplent de cauchemars qui semblent aussi réels qu’incompréhensibles. Son voisin de palier, Monsieur Daldry, célibataire endurci, gentleman excentrique et drôle, aux motivations ambiguës, la persuade de prendre au sérieux la prédiction de la voyante et de retrouver les six personnes qui la mèneront vers son destin. De Londres à Istanbul, il décide de l’accompagner dans un étrange voyage…

Mon avis :

J'avais envie d'une lecture légère et assez courte. C'est donc ainsi que c'est imposé à moi la lecture du roman de Marc Levy. Même si j'ai eu des expériences en dents de scies avec les livres de l'auteur, je pars toujours avec un sentiment positif.

Nous faisons donc la découverte d'Alice, une jeune femme vivant à Londres en 1950, après la Seconde Guerre Mondiale. Suite à un pari avec ses amis, elle va rencontrer une voyante qui va bouleverser son petit monde et la pousser à se lancer dans une folle aventure. A la clé, l'homme de sa vie, rien que ça. Et soyons honnête qui n'aimera pas tout tenter pour trouver LA personne faite pour nous.

Avant de se lancer dans cette folle aventure, Alice va faire plus ample connaissance avec son voisin, un homme un peu rustre et ne supportant pas les nuisances sonores. Son portrait n'est pas très engageant et pourtant lorsque la jeune femme et nous-même faisons sa connaissance, il s'avère être plus qu'un homme acariâtre. Peintre de vocation, il va s'avérer d'être de bonne compagnie et surtout celui qui va pousser Alice à tenter ce pari fou de se rendre dans un pays étranger pour trouver l'amour. Si au départ, on ne voit pas leur caractère s'associé, au final il forme un duo détonant, avec une drôle de complicité et d'affection l'un pour l'autre.

Ici ce sont ces deux personnages qui poussent à tourner les pages mais pas que. Les pays et villes visités nous dépaysent et nous emmène loin, très loin. En plus grâce au don d'Alice pour les odeurs et à celui de Daldry pour la peinture, les descriptions de l'auteur possédait cette petite saveur spéciale ou avait presque l'impression de sentir ou voir les paysages décrits. Et c'est l'un des points positifs du roman.

Ma lecture fut une bonne surprise. J'ai apprécié l'histoire, le duo Alice/Daldry et cette jolie quête décrite par Marc Levy. Sa plume une fois de plus m'a convaincue et conquise. Je n'ai pas vraiment de gros reproches à lui faire malgré les révélations sommes toutes assez classiques dans le genre et dont j’avais déjà deviné le fil rouge au fil des pages. Mais comme cela n’est pas le but premier du livre mais juste son emballage, si je puis dire, cela ne m’a dérangé plus que cela. Et le final ayant été à la hauteur de mes attentes, ces petits défauts ont vite été balayés, en comparaison du reste.

Pour conclure, ce fut une agréable surprise, j'ai passé un bon moment de lecture avec ce livre et je le conseille aux fans de l'auteur ou aux lecteurs avides d'une bonne lecture détente.

Ma note : 7,5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1