Ne t'en va pasNe t'en va pas

de Paul Griffin

La Martinière Jeunesse,  320 pages

14€

 

Voici l’histoire :

Rien ne préparait Céce, lycéenne réservée mais pleine d'avenir, à tomber amoureuse de Mack. Le jeune homme est tout son contraire : il a abandonné l'école, attire les problèmes comme un aimant et se passionne pour le dressage des chiens maltraités.

Quand ils sont ensemble, pourtant, la vie semble tellement plus facile. Céce prend confiance en elle et Mack parvient à gérer son agressivité. La grisaille qui les entoure disparaît sous les projets d'avenir. Mais Céce réussira-t-elle à apaiser pour de bon la colère tapie dans le cœur de Mack ? Jusqu'où, par amour, sera-t-elle capable d'aller ?

Mon avis :

En me procurant ce roman, j'avais l'envie et l'espoir de retrouver le plaisir de lecture que je ressentais avec les livres de Simone Elkeles. Et même si ici le plaisir ne fut pas aussi fort et intense, il était tout de même là.

Nous faisons donc la connaissance de Mack et Céce, à tour de rôle avec leurs chapitres respectifs. Processus bien connu des romances YA maintenant.

Mack est un jeune à problème, ex délinquant, il essaie tant bien que mal de se réinsérer grâce à l'aide de Vico et son ami Tony. Lors d'un changement de lieu de travail il va faire la connaissance de la famille de Tony et notamment de sa petite sœur Céce. D'un tempérament colérique et incontrôlable, il se révèle très touchant lorsqu'il essaie de dresser des chiens battus ou maltraités qu'ils renomment Boo.

Céce est l'exact opposé de Mack. Jeune femme brillante promise à un bel avenir mais manquant cruellement de confiance en elle et ses capacités. Elle est calme, mature et très lucide quant à sa vie et celle des autres. Sa famille compte énormément pour elle même si ce n'est pas toujours facile de vivre avec quelqu'un comme sa mère.

Rien ne pouvait donc présager un rapprochement entre ses deux êtres et pourtant le proverbe ne dit-il pas que les contraires s'attirent ? Bon jusqu'ici rien de bien original ou innovant mais malgré tout, je me suis laissée emporter par cette romance. Les choses vont assez vite aussi bien dans le bon sens que dans le mauvais. L'histoire est belle et pour une fois réaliste. L'auteur n'a pas sorti une fin rocambolesque de son chapeau et nous livre au contraire une conclusion logique, en raccord avec le reste de son récit. On pourrait critiquer cette fin mais pour ma part, elle m'a convenue même si j'espérais autre chose malgré tout.

Le livre se lit vite, l'écriture est fluide et efficace. On ressent les différentes émotions de chaque personnages, avec une mention spéciale pour les réactions et sentiments de Mack qui sont très bien décrits et qui m'ont touchés et émus plus particulièrement.

Cette histoire est assez courte, c'est d'ailleurs l'une des raisons qui font que tout s'enchaînent à une vitesse folle. Il n'y a pas vraiment de temps mort, ni de place pour l'ennui à condition bien sûr d'aimer ce style de lecture bien sûr.

Cependant je dois souligner que le livre n'est pas exempt de tous défauts, le ton étant parfois un peu jeunesse malgré tout et manquant un peu de profondeur aussi par moment. Mais n'oublions pas après tout qu'il s'agit d'un livre YA et qu'il est le public majoritairement visé.

Ce fut donc une lecture agréable que je conseille aux fans du genre en vous indiquant malgré tout qu'il reste en dessous pour ma part des sagas de Simone Elkeles, référence en la matière pour moi.

Ma note : 7,5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1