Un blog trop mortelUn blog trop mortel

de Madeleine Roux

Territoires, 420 pages

16,90€

 

Voici l’histoire :

Je m'appelle Allison Hewitt. Ceci est mon blog et peut-être le tout dernier témoignage. Les Infectés nous ont encerclés, ils sont de plus en plus nombreux. Quelques survivants m'accompagnent. Nous voulons rejoindre Liberty Village, un havre de paix pour les derniers hommes. S'il existe vraiment. Si vous lisez ce blog, où que vous soyez, répondez... Aidez-nous !

Mon avis :

Je ne saurai dire pourquoi mais j’étais quasi certaine et cela avant d’entamer ma lecture que ce livre allait me plaire et cela n’a pas loupé. J’ai tout de suite adhérer à l’histoire et au blog d’Allison Hewitt. On est happé dès les premières lignes dans l’univers post-apocalyptique peuplé de zombies pas franchement très accueillant.

On suit donc la survie d’Allison et des personnes présentes avec elle lors de l’invasion à l’aide des articles publié sur son blog. J’ai beaucoup aimé que le livre soit écrit comme un blog où d’autres survivants d’autres villes peuvent laissés des commentaires et nous dévoilé parfois d’autres aspects du monde tel qu’il est au fur et à mesure de l’avancer de l’intrigue.

Allison reste un personnage au sang-froid vraiment très développé, elle ne panique pratiquement jamais tout au long du livre et cela qu’elle soit la situation épineuse où elle peut se trouver. Le livre décrit très bien l’aspect divers que pourrait prendre les initiatives de survie lors d’un évènement comme celui-ci. Il y a du bon et du mauvais et le livre arrive très bien à le retranscrire à travers le vécu d’Allison et de ses compagnons d’infortune.

Si on en apprend très peu de la raison réelle qui a transformé les gens en zombies cela devient assez secondaire lorsque l’on suit le combat d’Allison pour survivre et tenter de localiser sa mère et d’éventuels autres survivants.

De l’amour, de l’amitié, la mentalité diverses des gens confrontés au pire, tout est exploité dans ce livre et avec beaucoup de réussite je dois bien l’avouer. L’un des gros points forts de ce livre c’est qu’ici on ressent vraiment tous les sentiments d’Allison, ils ne sont pas juste survolés comme tant d’autres livres jeunesse. On ressent sa peur, son désespoir, son envie de survivre, ses doutes, ses victoires, ses combats personnels, on vit et on ressent tout cela avec elle tout au long du livre.

L’utilisation du blog est vraiment très bien adaptées pour ce récit et souvent les fins de chapitres nous laissent en haleine et nous poussent à entamer le suivant. La tension est très souvent à son comble et l’on ne peut s’empêcher de vouloir continuer, histoire de savoir ce qui va arriver à notre jeune héroïne.

Je ne regrette pas du tout d’avoir entamé cette lecture, que j’ai fini à une allure folle tellement j’ai été prise dans les filets de l’intrigue. Une très belle découverte jeunesse, de la très récente nouvelle collection jeunesse de Fleuve Noir. Ce fut un véritable carton plein pour ma part et je le conseille à tous qui aiment le genre. Si « Les faucheurs T.1 » que j’ai aussi dans ma PAL et d’aussi bonne qualité, je sens que la collection « Territoires » pourrait être à suivre de très très près.

Ma note : 8,5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1

4282390 PAL 225/365