Le sang du rock TLe sang du rock T.1 : Wicked Game

de Jeri Smith-Ready

Milady, 480 pages

8,70€


Voici l’histoire :

Ciara a accepté un stage dans une station de radio locale dont les émissions nocturnes semblent provenir d'un autre espace-temps. Le secret des DJ : ce sont des vampires, à tout jamais retenus à l'époque à laquelle ils ont été convertis. Mais le rachat de l'entreprise met ces derniers en danger. Sans la station, et le lien qui les unit à leurs différentes époques, ils sont condamnés à se transformer en stupides fantômes du passé. Et Ciara ne tolère pas du tout cette politique de rachat.

Mon avis :

Autant le dire tout de suite ce livre fût une véritable surprise pour moi. Je n’en attendais rien de particulier en l’entamant si ce n’est de passé un agréable moment en sa compagnie et c’est un véritable vent de fraicheur que j’ai obtenu en le lisant.

J’ai été convaincu dès les premiers chapitres. Il est vrai que le résumé m’avait déjà bien attiré, moi la fan de l’univers rock et puis l’histoire avait l’air d’être originale et c’est totalement le cas. Attention bien sûr il y a du vu et du revu, notamment la mythologie vampirique très classique mais l’univers si unique du livre a fait que j’ai été totalement emporté par l’histoire.

Ciara est une héroïne un peu différente car finalement elle n’a rien de spécial, pas de pouvoirs surnaturels il s’agit juste d’une humaine classique, avec un passif certes assez lourd et original mais rien de vraiment spécial. Les seuls éléments surnaturels dans sa vie seront sa meilleure amie qui joue les Ghostbusters et son nouveau travail qui va l’amener à côtoyer des vampires.

Je dois dire que rien que ce petit point déjà n’avait fait pencher la balance en faveur du livre. Mais ce n’est pas tout car même si comme je l’ai dit un peu plus haut la mythologie des vampires reste assez classique un point diffère totalement et les rend unique dans leurs genres. J’ai aimé cet aspect-là de leur condition mais je ne préfère ne pas vous dire lequel et vous laisse le découvrir par vous-même. Sachez juste que ce petit point de détail est très important et façonne la personnalité de chaque vampire présent dans ce livre.

Il est d’ailleurs très rare de basé son histoire dans une station de radio avec des DJ vampires et une héroïne simple agent commercial. On peut se douter qu’il n’y aura pas ici de batailles épiques et de scènes d’actions à tire larigot mais pourtant on ne s’ennuie pas une seule seconde à la lecture de ce roman.

Ce premier tome pose doucement mais surement les bases d’une saga qui promet d’être intéressante et innovante. J’ai aimé le personnage de Ciara, si singulière et classique à la fois. On découvre tout en même temps qu’elle. Et puis Shane a été un véritable coup de cœur pour moi. J’ai apprécié son personnage, sa façon d’être, il correspond tout à fait au type de MP que j’aime et comme on en croise peu souvent. Ici pas de testostérones à outrance, non, tout est plus subtil.

La musique est bien sûr l’un des éléments clés de l’histoire et celle-ci, foncièrement rock, y apporte beaucoup de nuances et nous permet de découvrir certains personnages plus intimement. L’auteur joue sur les différentes générations du rock à travers les âges et les années.

Je n’arrive pas vraiment à trouver de défauts particuliers à ce premier tome. Il pose de très bonnes bases pour la suite de l’histoire. On s’attache à ces personnages. La musique illustre très bien les évènements décrits et la plume de l’auteur reste très efficace tout au long du livre. C’est un très bon cru du genre, que je conseille aux fans.  Que demander de plus ? Et bien le tome 2, tout simplement.

Ma note : 8,5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1