Ecoute-làEcoute-là

de Sarah Dessen

Pocket Jeunesse, 381 pages

17,25€

 

Voici l’histoire :

Annabelle a tout pour être la star du lycée. Première de la classe, aimée par ses parents et... mannequin, la jeune fille se sent pourtant désespérément seule. Abandonnée par Sophie, sa meilleure amie, elle doit aussi affronter le mal-être de sa grande sœur. Et surtout, Annabelle n'a plus personne à qui se confier. Jusqu'au jour où elle rencontre Phil, un fou de musique qui a décidé de toujours dire la vérité en face, qu'importent les conséquences... Annabelle, qui préfère inventer des histoires pour éviter tout conflit, sera-t-elle capable d'accepter l'amitié de ce garçon si différent des autres ? Lui seul semble capable de déchiffrer son cœur comme une partition de musique.

Mon avis :

Cela faisait un petit moment que j’avais l’envie de découvrir un des livres de Sarah Dessen, y ayant toujours lu plus ou moins de bonnes critiques dessus, il n’en fallait pas plus pour attiser ma curiosité. Et autant l’admettre tout de suite, je n’ai pas adhéré autant que la plupart des gens. C’est aussi le piège d’en attendre beaucoup d’un auteur, il y a toujours la part de risque d’en être déçu au final.

Le livre avait pourtant tout pour plaire et tout pour me plaire mais je n’ai jamais réellement réussi à m’attacher à l’histoire d’Annabelle et Phil. Je pense aussi que le fait d’avoir lu peu de temps avant le premier tome de « Paradise » n’a pas non plus jouer en sa faveur, puisque j’ai attendu tout au long du livre de ressentir les papillons et la force des évènements et des sentiments que je ressens lors de la lecture d’un livre de Simone Elkeles.

L’auteur a un style simple et efficace mais cela n’a pas suffi pour moi pour me faire ressentir ce qu’elle a essayait de faire passer dans ce livre. Certains contextes présents ici m’ont touchés et beaucoup plus, notamment l’histoire d’une des deux sœurs Annabelle et son combat au quotidien. Mais j’ai eu du mal à apprécier le personnage de Phil que j’ai trouvé un peu trop en décalage avec la jeune femme déjà et avec le monde du lycée en général. J’avais l’impression d’avoir un jeune adulte en face de moi plus qu’un adolescent normal, quoiqu’original.

La musique choisi ici pour illustrer l’originalité de Phil est aussi très particulière et on y adhère par forcément et ce ne fut pas le cas pour moi. Ni celui d’Annabelle de manière générale non plus. D’où la question que je me suis posée, pourquoi un tel choix ? Certes on ne pourra pas lui en enlever le côté original et unique de la chose mais cela réduit quand même grandement les perspectives du public pouvant apprécier ce style musical.

Attention malgré tout, j’ai apprécié ma lecture, mais je suis quand même beaucoup plus resté en dehors de l’histoire que je ne l’aurai voulu. Il y a du bon, notamment le style très fluide et efficace de l’auteur mais aussi du moins bon.

D’après certains échos vu ici et là, ce n’est pas forcément son meilleur roman, je vais donc persévérer, histoire de ne pas passer à côté. Espérons que mes prochaines immersions dans l’univers de Sarah Dessen ne se feront pas de manière aussi éloignée.

Ma note : 6,5/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile_1

jeunessebadge

LUS : 10/20 

romancebadge

LUS : 11/20