ExtrasUglies T.4: Extras

de Scott Westerfeld

Pocket Jeunesse, 432 pages

13,50€

 

Voici l’histoire :

 

Pour faire face aux pénuries de matières premières, une nouvelle hiérarchie se met en place dans les Villes : le rang facial. Désormais, il faut être célèbre pour obtenir des avantages !

Grâce à Tally, les humains ont retrouvé leur liberté de penser, les villes connaissent un nouvel essor et les découvertes technologiques fleurissent. Parallèlement, les ressources commencent à manquer et une nouvelle hiérarchie se met en place : le rang facial. Désormais, il faut être célèbre pour obtenir des avantages. Le meilleur moyen d’y parvenir consiste à « claquer » un ragot croustillant sur son site personnel. Aya Fuse, une Ugly de quinze ans, décide donc de filmer les Rusées, des filles délurées qui cherchent bizarrement à rester anonymes. Au cours de son reportage sauvage, Aya fait une découverte tellement inquiétante qu’une fois « claquées », ses images la propulsent non seulement au rang de vedette mais provoquent en plus une véritable crise…

Mon avis :

 

J’ai lu beaucoup de critiques controversées sur ce livre mais je pense qu’il ne faut pas le comparer à la saga Uglies mais plutôt le prendre comme un livre à part, n’ayant seulement qu’un lointain rapport à les livres précédents.

 

Pour ma part c’est ainsi que je l’ai abordé sans aucun a priori et sans aucune attente spéciale et je dois dire que j’ai vraiment passé un excellent moment avec ce nouveau Scott Westerfeld.

 

Certes il est peut-être en dessous des autres « Uglies » mais il traite aussi fondamentalement d’un sujet tout à fait différent. La célébrité, bon après ça plait ou ça plait pas. Moi j’ai de la chance puisqu’il m’a plu.

 

Certes le personnage de Tally est présente mais si peu en fin de compte, elle fait plus office de liens avec la précédente saga que de personnages vraiment utiles à l’histoire. J’ai quand même eu beaucoup de plaisir à la retrouver ainsi que Shay mais le personnage d’Aya m’a bien plu.

 

Peut-être est-ce du au fait qu’elle est japonaise et que j’aime cette culture ou à sa personnalité forte et fragile à la fois mais en tout cas ça à fonctionner pour moi et j’ai pris beaucoup de plaisir à ma lecture tout au long du livre.

 

J’ai beaucoup aimé certains éléments de l’histoire comme le surf sur un train ou l’histoire d’amour d’Aya.

 

Il est évident que l’auteur peut encore exploiter cette saga s’il le souhaite mais je pense qu’on peut dire qu’Extras est une bonne conclusion et qu’en faire encore un pourrait provoquer l’effet inverse à celui attendu, c'est-à-dire le syndrome du livre de trop qui cache toute une saga.

 

J’ai apprécié cette lecture et elle m’a permis de me replonger l’espace d’une lecture dans l’univers si spécial d’Uglies, qui avait était un véritable coup de cœur pour moi.

 

Un livre un peu en dessous des trois précédents mais qui faut plus que la peine qu’on le lise.

Ma note : 8/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile