La_routeLa route

de Cormac McCarthy

Editions de l'Olivier, 244 pages

21€

 

Voici l’histoire :


L'apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres. Un père et son fils errent sur une route, poussant un caddie rempli d'objets hétéroclites et de vieilles couvertures. Ils sont sur leurs gardes car le danger peut surgir à tout moment. Ils affrontent la pluie, la neige, le froid. Et ce qui reste d'une humanité retournée à la barbarie.

 

Mon avis :


Je voulais découvrir ce livre depuis quelque temps déjà, suite à l’engouement des critiques sur les blogs et au fait qu’il est remporté le prix Pulitzer 2007. Cependant je n’ai absolument pas accroché et je ne l’ai d’ailleurs même pas fini.

 

Dès les premières pages, je me suis ennuyée. Rien ne se passe, ce n’est qu’une suite sans fin de pratiquement la même chose. L’histoire en elle-même, ne m’a pas paru plus intéressante ou bouleversante que ça.

 

Je suis restée complétement en dehors du livre. Rien ne m’a accroché, même l’écriture était lourde, sans fluidité, sans vie.

 

Je crois que je ne suis pas faite pour les livres ayant reçu des prix littéraires prestigieux car je n’accroche jamais à leur lecture. Peut-être n’ai-je pas le même point de vue ou la même vision d’un bon livre que les jurés.

 

Je ne le conseillerai donc pas parce que pour ma part, ce n’est qu’une succession de pages où il ne se passe rien ou presque. Et même si je pose deux ou trois petites questions sur ce livre, son style est tellement indigeste pour moi, que j’ai n’ai vraiment pas eu le courage et l’envie d’aller jusqu’au bout pour y répondre.

Ma note : 4/10.

EtoileEtoileEtoileEtoile