FrissonFrisson

de Maggie Stiefvater

Hachette, 540 pages

18€

Voici l’histoire :

Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d'une forêt. A 11 ans, elle s'est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s'est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier...

Mon avis :

Ca y est, je l’ai enfin lu. Depuis le temps que je l’attendais, je l’ai enfin eu entre les mains. D’ailleurs je n’ai vraiment pas tardé avant de l’entamer, il faut dire que cette attente à plus ou moins renforcer mon envie de le découvrir, d’où le fait que je me suis pratiquement jetée dessus dès que je l’ai eu.

Alors cette attente en valait-elle la peine ou tout compte fait ce livre n’est qu’un de plus à surfer sur la vague Twilight ? Vous le savez je n’aime pas comparer des œuvres entre elles et je ne vais pas commencer aujourd’hui, surtout qu’ici il s’agit quand même de loups-garous et non de vampires.

Ce que j’ai le plus aimé dans ce livre, c’est l’atmosphère qui s’en dégage, une atmosphère froide, glaciale et pourtant qui arrive à nous réchauffer le cœur avec l’histoire de Grace et Sam. L’histoire d’amour reste un peu plus mature que d’autres sur certains points même si cela reste considérablement ciblée jeunesse.

Le fait d’avoir les visions de Grace et Sam apporte aussi un grand plus à l’histoire et nous permet notamment lorsqu’il s’agit de Sam de percevoir la lutte contre son côté loup et d’avoir sa perspective sur sa propre situation.

Grace n’est pas trop nunuche pour une fois et elle est celle qui garde le plus la tête sur les épaules, son amour pour Sam est pur, tout comme son admiration pour les loups. D’ailleurs les loups sont aussi les autres vedettes de ce roman et on peut se douter vu leur importance que l’auteur est passionnée par eux et leur mode de vie.

Cependant ma grande préférence va bizarrement vers Sam que j’ai trouvé plus approfondi, plus torturé et aussi plus romantique que Grace par certains côtés. Je ne dis pas que je n’ai pas aimé Grace mais j’ai une petite préférence pour Sam.

Le reproche que l’on pourrait peut-être faire à ce livre, c’est l’absence de méchant, ici tout tourne autour de l’histoire d’amour de Grace et Sam et de sa condition lupine. Certains comme moi aimeront la tournure de l’histoire et d’autres la trouveront un peu vide en dehors de cela.

En conclusion pour moi l’attente valait le coup et je lirai avec beaucoup de plaisir la suite des aventures de Grace et Sam. Par contre si vous cherchez un livre qui ne met pas que l’histoire d’amour en avant, vous pouvez passer votre chemin sinon laissez-vous tenter par « Frisson ».

Ma note : 8/10.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoileEtoile

4282390 PAL 66/258